Saint André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents saints chrétiens partageant un même nom.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André et Saint-André.

Saint André désigne plusieurs saints ou bienheureux dans le christianisme :

André de Vallombreuse est décédé à Chezal-Benoit le 2 janvier 1112.

Saints catholiques et orthodoxes[modifier | modifier le code]

Par ordre chronologique de leur décès présumé :

  1. André († vers 62), originaire de Bethsaïde en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade, apôtre et martyr, dit « le protoklite » (premier appelé) ; fêté le 30 novembre[1],. C'est le plus célèbre des saints nommés André.
  2. André d'Alexandrie († vers 250), martyr ; fêté le 6 septembre.
  3. André d'Arezzo († 365), laïc, avec Gaudence évêque, Culmace, diacre, et 53 compagnons, martyrs par la main des Ariens à Arezzo en Toscane ; fêtés le 19 juin[2].
  4. André d'Athènes (IVe siècle), martyr ; fêté le 18 mai.
  5. André d'Égypte (IVe siècle), ermite en Égypte avec Jean, Héraclemon et Théophile ; fêtés le 2 décembre.
  6. André le Stratilate (IVe siècle) ; fêté les 19 août[3], 12 juillet, 31 août.
  7. André d'Elnon († 690), disciple et successeur de Saint Amand ; fêté le 6 février.
  8. André de Crète († 712 ou 726 ou 740 ou 749), ou André de Jérusalem, archevêque de Gortyne en Crète ; fêté localement le 4 juillet[4].
  9. André de Xirolophi († vers 735), prêtre martyr à Constantinople ; fêté le 20 septembre.
  10. André († vers 740 à 775), avec Étienne, Pierre et Paul, martyrs sous Constantin V Copronyme ; fêtés le 21 octobre.
  11. André des Blachernes († 766), moine martyr, ; fêté le 28 novembre.
  12. André le Calyvite († 767), ou André le Calabyte, moine originaire de Crète, martyr à Constantinople ; fêté localement le 20 octobre[5] ; peut-être le même qu'André de Crisis ou André de Crète ci-après ?
  13. André de Crisis († 761 ou 767), ou André de Crète, martyr par les iconoclastes sous Constantin V Copronyme ; fêté localement le 4 juillet[6] ou le 17 octobre.
  14. André du mont Auxence (VIIIe siècle), moine martyr ; fêté le 18 novembre.
  15. André de Constantinople, fêté le 28 mai et le 2 octobre.
  16. André de Syracuse (IXe siècle), martyr ; fêté le 23 septembre.

Saints et bienheureux catholiques[modifier | modifier le code]

Par ordre chronologique du décès présumé :

  1. André Zoerard (en) ou Zorard et Benoît de Szkalka (en) (XIe siècle), originaires de Pologne, ermites dans les Carpates sur le mont Zobor en Hongrie (aujourd'hui en Slovaquie), près d'un monastère bénédictin ; célébrés le 17 juillet[7].
  2. André de Vallombreuse († 1097), bienheureux, originaire de Parme en Italie, abbé du monastère de Strumi sur l'Arno ; célébré localement le 10 mars[8].
  3. André de Baudiment († 1142), bienheureux, moine cistercien de l'abbaye de Pontigny en Bourgogne, fondateur de l'abbaye de Chablis, près d'Auxerre ; célébré le 10 novembre[9].
  4. André Gallerani († 1251), bienheureux, fondateur des Frères de la Miséricorde ; célébré le 19 mars[10].
  5. André Caccioli1194 - † vers 1254), bienheureux, prêtre franciscain né à Spello en Ombrie ; célébré le 3 juin[11].
  6. André Conti († 1302), bienheureux, fils du comte de Segni en Italie et neveu du pape Alexandre IV, frère convers chez les franciscains ; célébré le 15 février[12].
  7. André de Segni († 1302), grand théologien appartenant à la famille des comtes de Segni, apparenté (neveu) au pape Alexandre IV et au pape Boniface VIII ; célébré le 1er février [13].
  8. André Dotti1256 - †1315), bienheureux, originaire de Toscane, d'abord militaire, entra dans l'Ordre des Servites de Marie à la suite de saint Philippe Benizi, puis, se retira dans l’ermitage de la Vallicola en Toscane ; célébré le 31 août[14].
  9. André Corsini († 1373), évêque de Fiesole en Toscane ; célébré localement le 6 janvier[15].
  10. André du Saint Sépulcre († 1347), bienheureux, chanoine du Saint Sépulcre de Jérusalem, descendant de Robert Guiscard et administrateur de son Ordre ; célébré localement le 30 novembre[16].
  11. André Franchi1335 - †1401), bienheureux, évêque dominicain, né à Pistoia en Italie ; célébré le 26 mai[17].
  12. André Abellon († 1450), bienheureux, frère prêcheur, réformateur dominicain du monastère Sainte-Marie-Madeleine de Saint-Maximin et peintre ; célébré le 15 mai[18].
  13. André Grego de Peschiera († 1485), ou André Grego de Piscara, prêtre de l'Ordre de saint Dominique ; célébré le 18 janvier[19].
  14. André Hibernon († 1602), bienheureux, religieux franciscain ; célébré localement le 18 avril[20].
  15. André Avellin († 1608), prêtre théatin ; célébré localement le 10 novembre[21].
  16. André de Phú Yên († 1644), bienheureux, catéchiste vietnamien martyr ; célébré le 26 juillet[22].
  17. André de Soveral († 1645), bienheureux, prêtre jésuite, curé de Cunhau, près de Natal au Brésil, martyr avec ses compagnons ; célébré le 16 juillet[23].
  18. André Bobola († 1657), Jésuite, martyr ; célébré le ?
  19. André Trong († 1835), martyr en Annam ; célébré le ?
  20. André Kim Taegon († 1848) , et ses compagnons, martyrs en Corée de 1839 à 1867 ; célébré le 20 septembre[24].
  21. André Dũng-Lạc1795 - † 1839), et Pierre Thi, martyrs au Tonkin.
  22. André Kogwa († 1886) et Pontien Ngondwe, martyrs en Ouganda ; célébrés le 26 mai[25].
  23. André Charles Ferrari († 1921), cardinal archevêque de Milan ;
  24. André-Hyacinthe Longhin1863 - †1936), ou Andrea Giacinto Longhin en italien, bienheureux, évêque de Trévise en Italie ; célébré le 26 juin[26].
  25. Frère André († 1937), frère convers et thaumaturge canadien.

Saints orthodoxes[modifier | modifier le code]

  1. André Bogolioubovski († 1174), prince de Vladimir ; fêté le 4 juillet.
  2. André d'Épire (XIIIe siècle), évêque en Épire ; fêté le 15 mai.
  3. André l'Iconographe († vers 1427), ou André Roubliov, iconographe de la laure de la Trinité-Saint-Serge ; fêté le 4 juillet[27].
  4. André Joasaph de Kubenk († 1462), moine ; fêté le 10 septembre.
  5. André Argyris († 1465), ou André de Chio, originaire de Chio, martyr par la main des Musulmans lors d'un pèlerinage à Constantinople ; fêté le 29 mai.
  6. André prince de Smolensk (XVIe siècle) ; fêté le 27 octobre.
  7. André de Totma († 1673) ; fêté le 10 octobre[28].
  8. André martyr en Russie († 1918), laïc, avec le prêtre Nicolas et onze autres laïcs, martyrs par la main des communistes en Russie ; fêtés le 29 octobre<.
  9. André († 1920), prêtre, martyr par la main des Communistes en Russie ; fêté le 3 décembre.
  10. André († 1937), prêtre, avec Serge, martyrs par la main des Communistes en Russie ; fêtés le 18 octobre.

Autre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]