Saint-Ouen-du-Breuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ouen et Breuil.

Saint-Ouen-du-Breuil
Blason de Saint-Ouen-du-Breuil
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Luneray
Intercommunalité Communauté de communes Terroir de Caux
Maire
Mandat
Christine Le Gall
2014-2020
Code postal 76890
Code commune 76628
Démographie
Gentilé Saint-Ouennais
Population
municipale
778 hab. (2016 en augmentation de 1,57 % par rapport à 2011)
Densité 123 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 22″ nord, 1° 00′ 37″ est
Altitude Min. 154 m
Max. 182 m
Superficie 6,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-du-Breuil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Ouen-du-Breuil

Saint-Ouen-du-Breuil est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesie Sancti Audoeni de Brolio en 1202, Saint Oain du Breul en 1297 et 1303[1], Ecclesie Sancti Audoeni vers 1240, De Sancto Audoeno del Bruil eh 1242[2], Sanctus Audoenus de Brolio au XIIIe siècle[3], Sanctus Audoenus de Brolio en 1337, Saint Ouen du Breul en 1431, Saint Ouen du Breul en 1406, Saint Ouen du Breuil en 1560, Saint Ouen du Breuil en 1594, Saint Ouen du Breuil en 1717[4],[5].

Ouen de Rouen est un fonctionnaire royal, puis un évêque métropolitain de Rouen.

Le nom Breuil provient d'un toponyme issu du gaulois brogilo : « bois clôturé ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Ouen-du-breuil a, pendant la Seconde Guerre Mondiale caché de nombreux résistants.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1965 septembre 1967 Maurice Borin Apparenté RPF  
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 2014 Jean Marc Capron    
2014 En cours Christine Le Gall    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2016, la commune comptait 778 habitants[Note 1], en augmentation de 1,57 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
428420453400470501463463468
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
412423387363397384362344341
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
361323352374346347329319321
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
372362377582645685741749757
2013 2016 - - - - - - -
778778-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Saint-Ouen-du-Breuil accueille sur la commune l'un des plus gros silos de Haute-Normandie. Il fut fondé par Claude Ribet. Aujourd'hui, le silo a été racheté par Cap Seine.

Claude Ribet fut officialisé chevalier du Mérite agricole.

  • Église Saint-Ouen.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Yves Gomy (entomologiste) et son épouse ont été instituteurs, en poste double, à Saint-Ouen-du-Breuil en 1962-1963.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Ouen-du-Breuil Blason De gueules au léopard contourné d'or soutenu d'une burelle d'argent; au chef cousu de sinople à quatre fleurs de tulipe rangées, la tige mouvant du trait du chef.
Détails
Adopté par délibération du Conseil Municipal du 23 mai 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Seine-Maritime G 7 173.
  2. Archives de Seine-Maritime 27 H.
  3. Archives de Seine-Maritime G 2094.
  4. Archives de Seine-Maritime G 741.
  5. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, page 924.
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :