Saint-Julien-près-Bort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Julien.
image illustrant une commune de la Corrèze
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Corrèze.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Saint-Julien-près-Bort
Confluence entre la Diège et la Dordogne.
Confluence entre la Diège et la Dordogne.
Blason de Saint-Julien-près-Bort
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Canton Haute-Dordogne
Intercommunalité Communauté de communes Val et plateaux bortois
Statut Commune déléguée
Maire délégué Xavier Gruat
2017-2020
Code postal 19110
Code commune 19218
Démographie
Population 412 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 24′ 59″ nord, 2° 24′ 15″ est
Altitude Min. 400 m – Max. 841 m
Superficie 30,63 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Sarroux-Saint Julien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 15.svg
Saint-Julien-près-Bort

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 15.svg
Saint-Julien-près-Bort

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Julien-près-Bort

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Julien-près-Bort

Saint-Julien-près-Bort est une ancienne commune française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

Au , la commune de Saint-Julien-près-Bort fusionne avec celle de Sarroux, créant la commune nouvelle de Sarroux-Saint-Julien.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située au nord-est de la Corrèze, à proximité de deux départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes : Cantal et Puy-de-Dôme.

Les villes les plus proches sont Bort-les-Orgues (10 km à l'est) et Ussel (23 km au nord-ouest).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Julien-près-Bort est limitrophe de dix autres communes, dont trois dans le département du Cantal.

Communes limitrophes de Saint-Julien-près-Bort
Saint-Bonnet-près-Bort,
Margerides
Thalamy Monestier-Port-Dieu
Roche-le-Peyroux Saint-Julien-près-Bort Sarroux
Saint-Pierre
(Cantal)
Champagnac
(Cantal)
Bort-les-Orgues,
Madic (Cantal)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Bort: Du gaulois boduo (Corneille) et ritu (gué).

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous la Révolution française, pour suivre un décret de la Convention, la commune change de nom pour Julien-près-Bort.

Au , la commune de Saint-Julien-près-Bort fusionne avec celle de Sarroux, créant la commune nouvelle de Sarroux-Saint-Julien, les deux anciennes communes devenant déléguées[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1995 mars 2014 Gilbert Fournial PS  
mars 2014 décembre 2016 Xavier Gruat   Commerçant

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 412 habitants, en diminution de -3,29 % par rapport à 2009 (Corrèze : -0,83 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 452 1 470 1 344 1 448 1 513 1 395 1 538 1 610 1 476
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 520 1 371 1 332 1 389 1 356 1 341 1 450 1 475 1 519
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 533 1 523 1 511 1 140 1 134 1 107 1 109 615 612
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
543 459 367 350 373 369 407 431 412
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La Dordogne au site de Saint-Nazaire.

Promontoire situé au confluent de la Dordogne et de la Diège, isolé de toute habitation, le site de Saint Nazaire offre un point de vue privilégié des gorges de la Dordogne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieu de naissance du député de la IVe circonscription de la Manche, Claude Gatignol.

Sports, animations et loisirs[modifier | modifier le code]

L’Association Loisirs et Culture (A.L.C.) propose diverses activités pour petits et grands (gymnastique, belote, club informatique, mise en place d'un centre de loisirs, bibliothèque, etc.).

Un club de tennis de table évoluant au niveau régional se trouve aussi dans la commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]