Gorges de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Dordogne vue depuis le barrage de Bort.

Les gorges de la Dordogne sont le canyon creusé par la Dordogne, entre Bort-les-Orgues (Corrèze), en amont, et Argentat (Corrèze) en aval. Longues de plus de 80 kilomètres, elles séparent en partie les départements de la Corrèze à l'ouest, et du Cantal à l'est.

Les gorges abritent de nombreux ouvrages hydroélectriques, dont les principaux sont, d'amont vers l'aval :

Les gorges sont incluses dans la zone spéciale de conservation (ZSC) des « Gorges de la Dordogne, de l'Auze et de la Sumène »[1], un site d'intérêt communautaire (SIC) selon la directive habitats qui s'étend sur 4 206 hectares et treize communes[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. FR8301057 « Gorges de la Dordogne, de l'Auze et de la Sumène » - FR8301057. Fiche et cartographie ZSC Natura 2000.
  2. Les treize communes de la ZSC des Gorges de la Dordogne, de l'Auze et de la Sumène sont : Ally, Arches, Bassignac, Brageac, Chalvignac, Champagnac, Chaussenac, Drignac, Jaleyrac, Mauriac, Pleaux, Tourniac et Veyrières. Les communes de Loupiac, Saint-Christophe-les-Gorges et Sourniac, qui en faisaient partie, ont été intégrées à Pleaux en 1972.