Saint-Cernin (Lot)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Sernin.

Saint-Cernin
Saint-Cernin (Lot)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Gourdon
Canton Causse et Vallées
Intercommunalité Communauté de communes du Causse de Labastide-Murat
Maire délégué Alain Marty
Code postal 46360
Code commune 46252
Démographie
Population 280 hab. (2014)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 35′ 37″ nord, 1° 34′ 59″ est
Altitude Min. 227 m
Max. 464 m
Superficie 16,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 15.svg
Saint-Cernin

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 15.svg
Saint-Cernin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Cernin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Cernin

Saint-Cernin est une ancienne commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle des Pechs-du-Vers.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Cernin[1]
Saint-Sauveur-la-Vallée
(Cœur de Causse)
Soulomès Caniac-du-Causse
Saint-Martin-de-Vers
(Les Pechs du Vers)
Saint-Cernin[1] Sénaillac-Lauzès
Lauzès Sabadel-Lauzès
(par un quadripoint)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Saint-Cernin est basé sur l'hagiotoponyme chrétien Saturninus qui était un évêque de Toulouse[2].

En 1490 Saint-Cernin est appelé Saint-Cernin-de-Baneda.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1790 Jean Alayrac    
1790 1791 Antoine Ganiavre    
1791 1792 Jean-pierre Lacaze    
1792 1794 Antoine Cosse    
1794 1795 Jean-pierre Lacaze    
1795 1796 Jean Alayrac    
1796 1797 Antoine Ganiavre    
1797   Jean-pierre Lacaze    
1818 1830 Jacques Mieulet    
1830 1843 Guillaume Lacaze    
1843 1843 Etienne Combes    
1843 1846 Jean-baptiste Alayrac    
1846 1852 Etienne Combes    
1852 1853 Jean Martin    
1853 1860 Jean Baptiste Alayrac    
1860 1871 Etienne Combes    
1871 1874 Philippe Veyssieres    
1874 1876 Julien Pech    
1876 1891 Frédéric Meulet    
1891 1896 Frédéric Cassang    
1896 1904 Jean Durand    
1904 1905 Frédéric Cassang    
1905 1908 Auguste Latour    
1908 1912 Jean Durand    
1912 1919 Auguste Pujol    
1919 1927 Baptiste Boudet    
1927 1929 Alphonse Alayrac    
1929 1934 René Dardenne    
1934 1943 Léon Senac    
1943 1953 Amédée Raffy    
1953 1967 Paul Delfau    
1967 1995 Jean Pechmalbec    
1995 2014 Raymond Paganel    
2014 En cours Alain Marty    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 280 habitants, en augmentation de 41,41 % par rapport à 2009 (Lot : 0,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8089619611 0171 0401 0221 0431 040979
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
900920944807786586835711699
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
556568509414375340304282268
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
249230183166149167195187280
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, « Les noms des communes du Parc », Les cahiers scientifiques du Parc naturel régional des Causses du Quercy, vol. 1,‎ , p. 116 (lire en ligne)
  3. « Les maires de Saint-Cernin », sur Site francegenweb, (consulté le 6 mars 2019).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :