Rue Guynemer (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6e arrt
Rue Guynemer
image illustrative de l’article Rue Guynemer (Paris)
Vue de la rue.
Situation
Arrondissement 6e
Quartier Odéon
Début 21, Rue de Vaugirard
Fin 55, Rue d'Assas
Morphologie
Longueur 390 m
Largeur 20 m
Historique
Création Précédemment rue Bonaparte, cf. ci-dessous
Dénomination
Ancien nom Rue Bonaparte
Rue du Luxembourg
Géocodification
Ville de Paris 4393
DGI 4442

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Guynemer
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Guynemer est une voie située dans le quartier de l'Odéon du 6e arrondissement de Paris. Elle longe le côté ouest du jardin du Luxembourg.

Description[modifier | modifier le code]

Longue de 390 mètres pour une largeur de 20 mètres et orientée nord-sud, elle débute au 21, rue de Vaugirard et finit au 55, rue d'Assas[1]. La rue de Fleurus y débouche en son milieu.

Seul le côté ouest de la rue est bâti (numéros pairs). Sur le côté est, un petit bâtiment, à l'angle de la rue de Vaugirard et intégré à l'ensemble du palais et du jardin du Luxembourg, à une entrée piétons (au no 1, seul numéro impair). Le jardin du Luxembourg a trois entrées donnant sur la rue Guynemer.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue honore depuis 1918[1] le pilote de guerre français Georges Guynemer (1894-1917), mort au combat à l'âge de 23 ans. La plupart des grandes villes françaises baptiseront également une rue en l'honneur de l'aviateur peu après sa mort.

Historique[modifier | modifier le code]

La voie est créée en 1778 lorsque le comte de Provence, futur Louis XVIII, alors propriétaire du palais du Luxembourg, vend le tiers occidental du jardin pour financer la rénovation de l'édifice. Située dans le prolongement de la rue Bonaparte, elle portera un temps ce nom[1] avant de s'appeler « rue du Luxembourg[1] » dont elle délimite le côté occidental du jardin[2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnalités ont habité ou habitent rue Guynemer :

Michel Houellebecq y fait résider son personnage Olga dans son livre La Carte et le Territoire[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « La rue Guynemer », site de la ville de Paris, www.v2asp.paris.fr.
  2. Claude Mary et Carlos Zito, Le Guide du jardin du Luxembourg, Éditions de la Manufacture, 1994, 120 p.
  3. « Blum Léon », www.parisrevolutionnaire.com.
  4. « Les locataires célèbres du Vatican », www.leparisien.fr, 16 avril 2009.
  5. Jérôme Dupuis, « Michel Houellebecq, ou la possibilité d'une ville », www.lexpress.fr, 23 juin 2016.