Roxane Mesquida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mesquida (homonymie).
Roxane Mesquida
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (37 ans)
Marseille, Bouches-du-Rhône, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Actrice
Films notables Sheitan
À ma sœur !
Kaboom
Rubber
Gossip Girl

Roxane Mesquida est une actrice française, née le [1],[2],[3] à Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et révélation (années 1990-2000)[modifier | modifier le code]

Roxane Mesquida passe son enfance au Pradet, dans le Var. Elle prend ses premiers cours de théâtre au lycée du Coudon à La Garde.

Roxane Mesquida est repérée par l'agence Elite Model Management à l'âge de 14 ans et travaille comme mannequin depuis[réf. nécessaire]. Elle est depuis représentée dans le monde entier par l'agence IMG Models.

Au fil des années, elle travaillera avec de nombreux photographes reconnus tels que Karl Lagerfeld, Ellen von Unwerth pour Vogue Russie, Corinne Day pour Vogue France, elle est en couverture de Vogue Italia photographiée par Paolo Roversi, en couverture du Playboy France…

Elle apparaîtra aussi dans des vidéos d'art pour Opening Ceremony[4] ou encore CoSTUME NATIONAL[5].

Elle sera aussi la muse du créateur de chaussures de luxe Jérôme C. Rousseau[6].

À l'âge de quinze ans, alors qu'elle se promène avec sa mère sur une piste cyclable, elle est repérée par le réalisateur Manuel Pradal, en pleine audition pour son film Marie Baie des Anges[2]. Roxane Mesquida fait ainsi ses premiers pas dans le cinéma ; le film est nommé au Festival international du film de Rotterdam 1998.

La même année, elle donne la réplique à Isabelle Huppert dans L'École de la chair, réalisé par Benoît Jacquot et sélectionné pour la Palme d'or au Festival de Cannes 1998.

Roxane Mesquida devient connue du grand public quelques années plus tard pour ses collaborations avec la réalisatrice Catherine Breillat. Elles travaillent ensemble sur À ma sœur !, en compétition au Festival international du film de Berlin 2001 ; Sex Is Comedy en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2002 ; puis sur Une vieille maîtresse, avec Asia Argento, en compétition au Festival de Cannes 2007.

En 2006, l'actrice apparaît aux côtés de Vincent Cassel dans Sheitan, de Kim Chapiron. Le film est sélectionné dans plusieurs festivals à travers le monde, dont le Festival international du film de Toronto, le Festival du film de Melbourne ou encore le Festival du film de TriBeCa à New York. La même année, elle s'essaie à un registre comique en jouant dans le téléfilm Mentir un peu.

Expérience américaine (années 2010)[modifier | modifier le code]

Aux côtés de l'acteur Thomas Dekker et du cinéaste Gregg Araki, lors de la présentation de Kaboom au festival du cinéma américain de Deauville 2010.

La jeune actrice de 25 ans décide de tenter sa chance aux États-Unis. Parfaitement bilingue en anglais, elle passe plusieurs mois à New York, où elle suit les cours de théâtre du Barrow Group avec Anne Hathaway, avant de partir s'installer définitivement à Los Angeles.

Elle tourne alors deux films indépendants remarqués par la critique : Kaboom, du réalisateur Gregg Araki, ainsi que Rubber de Quentin Dupieux, a.k.a. Mr. Oizo. Les deux films sont présentés au Festival de Cannes 2010, où Kaboom remporte la première Queer Palm de l'histoire.

La jeune femme apparaît également dans le clip de Buck 65, Paper Airplane[7], et dans celui de Gruff Rhys, Shark Ridden Waters[8].

Sur un versant plus grand public, elle décroche ensuite le rôle de Béatrice, la sœur de Louis Grimaldi dans la série télévisée pour adolescents Gossip Girl. Elle tourne trois épisodes diffusés entre 2011 et 2012.

Côté cinéma, elle tient le premier rôle féminin du drame indépendant The Most Fun You Can Have Dying de Kirstin Marcon, et fait partie du casting international du film Kiss of the Damned d'Alexandra Cassavetes (la fille de John Cassavetes).

En 2012, elle rejoint le casting de la seconde saison de la série d'espionnage XIII : La Série. Elle incarne le nouveau personnage de Betty Barnowsky. La série est cette fois arrêtée, suite à des critiques toujours aussi mauvaises.

L'actrice continue à apparaître dans des projets de Quentin Dupieux, mais revient en France pour un projt plus exposé : en 2014, elle tourne la comédie dramatique Nos futurs, sous la direction de Rémi Bezançon. Le film est un flop, passant inaperçu lors de sa sortie à la fin de l'année 2015.

Elle retourne alors au cinéma indépendant : le drame Malgré la nuit (2016), de Philippe Grandrieux, la romance Mercury in Retrograde (2017), de Michael Glover Smith, le thriller Burning Shadow (2018), réalisé par le français Alexandre Nahon ; elle joue aussi les françaises perdues à New York pour porter Homesick du jeune réalisateur Frédéric Da[9].

La même année, elle retrouve Gregg Araki pour intégrer le casting de sa série Now Apocalyps. Elle y a notamment pour partenaires Jacob Artist et Tyler Posey.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Suite à sa collaboration avec Quentin Dupieux, alias Mr. Oizo, et Gaspard Augé du duo electro Justice sur le tournage de Rubber, Roxane Mesquida se lance dans une activité de DJ avec son compagnon, le rappeur américain MDNA[10].

Roxane Mesquida réside dans l’ancienne demeure de Charlie Chaplin à West Hollywood[11].

Elle coécrit un livre avec sa mère, l’écrivaine Françoise Mesquida[12].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :