Rose Dupuis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rose Dupuis
Image dans Infobox.
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Rose Gabrielle DupuisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Membre de

Rose-Françoise-Gabrielle Dupuis est une actrice française née à Poissy le et est décédée à Saint-Pierre-lès-Nemours le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Rose-Françoise-Gabrielle Dupuis naît le 7 mars 1791 à Poissy, en Seine-et-Oise, et est baptisée le lendemain[2]. Elle est la fille de Jean-Charles Dupuis, marchand, et de son épouse, Françoise Lormetot.

Rose Dupuis a treize ans lorsqu'elle entame sa carrière de comédienne au théâtre des Jeunes-Élèves, situé à Paris, rue de Thionville. A la disparition du théâtre, en 1807, elle est engagée à la Porte-Saint-Martin où elle suit l'enseignement de Dazincourt[3].

Mademoiselle Dupuis débute à la Comédie-Française le en incarnant les rôles-titres d'Andromaque de Racine et celui d'Isabelle dans L’École des maris de Molière[4]. Elle est reçue pensionnaire en avril 1808 et participe la même année au voyage de la troupe du théâtre français à Erfurt, organisé par l'empereur Napoléon Ier.

Elle devient la 225e sociétaire de la Comédie-Française le 1er juin 1812.

En 1830, elle est au Théâtre-Français aux côtés de Mlle Mars, ainsi que le narre Alexandre Dumas dans Comment je devins auteur dramatique.

Elle prend sa retraite le pour se retirer à Saint-Pierre-lès-Nemours, entourée d'une petite colonie de comédiens, qui aimait se retrouver là :

C'est ce qui explique pourquoi cette petite commune vit mourir plusieurs comédiens des scènes parisiennes.

Elle s'y éteignit elle-même à l'âge de 87 ans, en 1878.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Elle est la mère d'Eulalie Dupuis, comédienne et épouse d'Edmond Geffroy, et d'Adolphe Dupuis qu'elle tente sans succès de dissuader de s'engager dans la même voie qu'elle, à la fin de ses études au lycée Chaptal (voir Souvenirs d'un homme de lettres d'Alphonse Daudet).

Carrière à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Entrée en 1808
Nommée 225e sociétaire en 1812
Départ en 1835
Portrait de Mlle Rose Dupuis dans le rôle de Madame Dorval dans La Mère Rivale. Lithographie de C. Motte

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de décès à Saint-Pierre-lès-Nemours, n° 40, vue 155/250.
  2. Registre paroissial de Poissy (1789-1792), Archives départementales des Yvelines, 224 p. (lire en ligne), p. 124
  3. « Biographie de Rose Dupuis, 225e sociétaire », sur Comédie-Française.fr (consulté le )
  4. Henry Lyonnet, Dictionnaire des comédiens français, ceux d'hier : biographie, bibliographie, iconographie; T. 1. A-D, Genève, Bibliothèque de la Revue Universelle Internationale Illustrée, (lire en ligne), p. 626

Liens externes[modifier | modifier le code]