Eugène de Planard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eugène de Planard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
François-Antoine-Eugène de PlanardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Eugène de Planard est un auteur dramatique français né le à Millau et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

De son nom complet, François-Antoine-Eugène de Planard, Il a notamment collaboré avec Daniel-François-Esprit Auber, Ferdinand Hérold (Le Pré-aux-clercs, 1832), Adolphe Adam (Le Farfadet, 1852), Nicolas-Charles Bochsa, Michele Enrico Carafa, Jacques-Fromental Halévy (L’Éclair, 1835), George Onslow et Ambroise Thomas (Le Carnaval de Venise, 1852).

Il a également été secrétaire à la législation au Conseil d’État.

Il a épousé Frédérique d'Herbez, la fille du ténor Augustin-Alexandre d'Herbez, dit Saint-Aubin et de Madame Saint-Aubin, cantatrice[1].

Sa fille Eugénie (1818-1874) a épousé l'auteur dramatique et librettiste Adolphe de Leuven (1802-1884).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Ménestrel », sur Gallica, (consulté le 7 novembre 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Goubault, « François-Antoine-Eugène de Planard » dans Joël-Marie Fauquet (dir.), Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-59316-7) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]