Desforges (dramaturge)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desforges.
Desforges
Choudard Desforges.jpg

Desforges dans le rôle d'Argante des Fourberies de Scapin
(gravure de Galard, v. 1775)

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Pierre-Jean-Baptiste Choudard, dit Desforges, né à Paris le et mort dans la même ville le , est un acteur, dramaturge et homme de lettres français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-Jean-Baptiste Choudard est le fils naturel du médecin Antoine Petit[1].

Il étudie au collège Mazarin[1],[2], au collège de Beauvais[1], suit quelque temps des cours de médecine, puis de peinture et a de petits emplois[2].

Démuni à la mort de son père[1], il se fait comédien sous le pseudonyme de Desforges.

Il joue d'abord les jeunes premiers[2] à la Comédie-Italienne, s'engage dans une troupe ambulante à titre d'auteur, demeure à Saint-Pétersbourg de 1779 à 1782, puis revient à Paris.

Il abandonne alors la scène et se livre tout entier à la littérature.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'une vingtaine de pièces et de livrets d'opéra, dont :

Liste complète[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Ses romans, publiés en quatre volumes in-12 en 1798, sont réédités en cinq in-12 en 1819[2].

Écrits révolutionnaires[modifier | modifier le code]

  • En plus d'Alisbelle, ou les Crimes de la féodalité, le citoyen Desforges a fait paraître des poèmes révolutionnaires et un Plan d'éducation générale[6].

Mémoires[modifier | modifier le code]

  • Il a publié ses mémoires en 1798 sous le titre de Le poète, ou Mémoires d'un homme de lettres écrits par lui-même, 4 vol.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]