Rocky Mountain Construction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une attraction ou le domaine des attractions image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant une attraction ou le domaine des attractions et une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rocky Mountain Construction
logo de Rocky Mountain Construction
Création 2001
Fondateurs Fred Grubb et Suanne Dedmon
Siège social Drapeau des États-Unis Hayden, Idaho (États-Unis)
Activité Constructeur d'attractions
Produits Montagnes russes en bois
Site web www.rockymtnconstruction.com

Rocky Mountain Construction est un constructeur de montagnes russes basé à Hayden, en Idaho.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2001, Rocky Mountain Construction a été créée par Fred Grubb et Suanne Dedmon. La société a commencé par travailler sur plusieurs projets, notamment la construction de montagnes russes, de parcs aquatiques, des bâtiments en acier, de terrains de minigolf et de pistes de karting[1].

Ils furent rejoint par Alan Schilke de Ride Centerline[2] qui avait auparavant travaillé avec Arrow Dynamics pour concevoir entre autres Tennessee Tornado à Dollywood et X à Six Flags Magic Mountain. Schilke et Grubb ont ensemble développés et brevetés l'I-Box Track (également appelé piste Iron Horse) pour montagnes russes en bois. La première installation de ce système a eu lieu sur un parcours de montagnes russe déjà existant ; Texas Giant à Six Flags Over Texas, en 2011[3]. L'entreprise a également développé le Topper Track permettant de réduire l'entretien nécessaire des montagnes russes en bois en remplaçant les couches supérieures de bois stratifié une couche en acier[4].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Texas Giant équipé avec les nouveaux rails de Rocky Mountain Construction.

Créations[modifier | modifier le code]

Nom de l'attraction Année
d'ouverture
Nom du parc Pays
Outlaw Run 2013 Silver Dollar City Drapeau des États-Unis États-Unis
Goliath 2014 Six Flags Great America Drapeau des États-Unis États-Unis

Réhabilitation[modifier | modifier le code]

Nom de l'attraction Année
d'ouverture
Nom du parc Pays
Iron Rattler[5] 2013 Six Flags Fiesta Texas Drapeau des États-Unis États-Unis
New Texas Giant[6],[7] 2011 Six Flags Over Texas Drapeau des États-Unis États-Unis

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About Us », Rocky Mountain Construction (consulté le 8 juillet 2012)
  2. (en) Leslie Gordon, « Box-shaped tracks let mega-coasters soar », Machine Design,‎ (consulté le 8 juillet 2012)
  3. (en) « NEW Texas Giant Named Best New Ride of 2011 », PR Newswire,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Rocky Mountain Construction Company », Coaster-Net,‎ (consulté le 9 juillet 2012)
  5. (en) Mike McLean, « North Idaho roller coaster maker expands to accommodate innovations », Journal of Business,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Adam Sandy, « Six Flags turns to Gerstlauer to deliver themed trains », Amusement Today,‎ (consulté le 9 juillet 2012)
  7. (en) « Steel track for wooden coasters », Park World Online,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]