Giovanola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giovanola
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme de droit suisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social MontheyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie manufacturièreVoir et modifier les données sur Wikidata

Giovanola Frères[1] est un constructeur suisse de remontées mécaniques et de montagnes russes qui a cessé son activité depuis 2004.

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie fut fondée en 1888 par Joseph Giovanola, elle était basée à Monthey, en Suisse.

L'entreprise spécialisée dans la serrurerie et la chaudronnerie a réalisé de nombreuses constructions métalliques telles que ponts, pylônes, charpentes de bâtiments. Au milieu des années 1950, l'ingénieur Dumur a inventé un système de télécabine débrayable.

La première installation a été réalisée à Médran dans la station de Verbier en 1950. Ensuite de nombreuses télécabines ont été réalisées jusqu'au milieu des années 70, notamment aux Diablerets, Villars-sur-Ollon, Grand Saint-Bernard, Crans-Montana, Marécottes, Vercorin, Aminona, Albinen, Zermatt, Veysonnaz, Flumserberg.

Vers la fin des années 70, Giovanola Frères arrête l'activité des remontées mécaniques. La licence de la pince système Dumur a été vendue aux sociétés Habegger Thun et Walter Städeli à Oetwil-am-See (WSO) qui réalisèrent d'autres télécabines à Laax, Engelberg, Melchsee-Frutt, Grindelwald[2], Scuol, Tignes et Verbier jusqu'en 1985. Le changement de réglementation en 1986 en Suisse (ordonnance sur les installations a mouvement continu) condamna définitivement l'utilisation des attaches débrayable type poids (sans ressort).

D'autres sociétés utilisèrent aussi cette technologie dans le monde comme PWH (Allemagne). Dans les années 1980,l'entreprise développa son activité de montagnes russes en collaborant avec Bolliger & Mabillard et Intamin AG avant de créer ses propres montagnes russes.

Après plusieurs restructurations, Giovanola Frères continue ses activités dans la chaudronnerie en réalisant notamment la conduite forcée de Bieudron dans le cadre de l'aménagement Cleuson-Dixence en Valais. La rupture de cette conduite à la suite d'un défaut de soudure le précipite la société dans la faillite qui entraîne sa fermeture en 2004.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. remontees-mecaniques.net, « Giovanola - www.remontees-mecaniques.net », sur www.remontees-mecaniques.net (consulté le 18 mai 2018)
  2. remontees-mecaniques.net, « Télécabine débrayable 4 places (TCD4) Männlichenbahn - www.remontees-mecaniques.net », sur www.remontees-mecaniques.net (consulté le 18 mai 2018)
  3. https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tcd4-verbier-savoleyres-giovanola-5368.html
  4. remontees-mecaniques.net, « Télécabine débrayable 4 places (TCD4) Les Diablerets-Isenau - www.remontees-mecaniques.net », sur www.remontees-mecaniques.net (consulté le 18 mai 2018)
  5. remontees-mecaniques.net, « Télécabine débrayable 4 places (TCD4) Aminona - Petit Mont Bonvin - www.remontees-mecaniques.net », sur www.remontees-mecaniques.net (consulté le 18 mai 2018)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]