Herbert Paul Schmeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Herbert Paul Schmeck
Biographie
Naissance
Décès

Herbert Paul Schmeck (né en 1890 à Reading et décédé en 1956[1]) est un concepteur de montagnes russes qui a travaillé pour la Philadelphia Toboggan Company. Il a participé à plus de 50 projets d'attractions[2] entre 1923 et 1955. Alors qu’il occupe les postes de concepteur d’attractions et président de l’entreprise, la compagnie devient le constructeur de montagnes russes le plus important des États-Unis[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Schmeck travaille en tant que charpentier pour Reading Furniture Works avant d’être embauché en tant que membre d’une équipe de construction de la Philadelphia Toboggan Company. Son éthique de travail impressionne les propriétaires de l’entreprise, qui lui offrent des postes plus importants[5]. Il est ainsi contremaître lors de constructions au Paragon Park, à Nantasket Beach, en 1916. Il travaille ensuite avec le concepteur John A. Miller pour la construction du Giant Coaster, plus tard renommé The Wild One, au parc Six Flags America. Il continue en tant qu’assistant pour la conception des attractions, compensant son manque de formation académique d’ingénieur par l’étude des plans et son savoir-faire dans la construction[5]. En 1923, il conçoit ses premières montagnes russes, The Wild Cat, à Hersheypark. Il est plus tard le mentor de John C. Allen[3].

Postérité[modifier | modifier le code]

Deux de ses réalisations, le Phoenix du parc Knoebels, et le Comet de The Great Escape, figure souvent dans des classements de montagnes russes[3].

En 1999, il est nommé au Hall of Fame de l’IAAPA, l’association internationale des parcs d’attractions et de loisirs[6].

Réalisations principales[modifier | modifier le code]

Nom Parc Année
d'ouverture
Wildcat Lake Compounce 1927
Comet The Great Escape 1994
Phoenix Knoebels 1985
Wildcat Idora Park 1984
Thunderhawk Dorney Park 1923
Wild One Six Flags America 1986

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Torrence Jenkins Jr, Herbert P. Schmeck, The Forgotten Legacy,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Darrin Youker, « Reading man designed roller coasters at amusement parks across nation. », sur www.readingeagle.com, (consulté le 7 janvier 2017)
  2. « Roller Coaster DataBase », sur rcdb.com (consulté le 7 janvier 2017)
  3. a, b et c « Herbert Schmeck (1999) », sur www.iaapa.org (consulté le 7 janvier 2017)
  4. (en) Mike Schafer et Scott Rutherford, Roller Coasters, MBI Publishing Company, (ISBN 9780760305065, lire en ligne)
  5. a et b « Roller coaster legacy of Reading man survives », sur www.post-gazette.com (consulté le 7 janvier 2017)
  6. (en) « Appendix II - Members of IAAPA Hall of Fame », sur iaapa.org (consulté le 7 janvier 2017)