Raymond (Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raymond.

Raymond
Raymond (Cher)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement de Saint-Amand-Montrond
Canton de Dun-sur-Auron
Intercommunalité Communauté de communes du Dunois
Maire
Mandat
René Rasle
2014-2020
Code postal 18130
Code commune 18191
Démographie
Population
municipale
209 hab. (2016 en diminution de 5,43 % par rapport à 2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 58′ 19″ nord, 2° 41′ 13″ est
Altitude Min. 177 m
Max. 200 m
Superficie 9,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Raymond

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Raymond

Raymond est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Jussy-Champagne Bengy-sur-Craon Rose des vents
N
O    Raymond    E
S
Osmery Lugny-Bourbonnais Cornusse

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant les XVIe et XVIIe siècle, Raymond est une seigneurie appartenant à la famille de Gamaches, seigneurs de Jussy, Quincampoix et Raymond[1]. Cette famille était liée au Vulcod et aux Genton, seigneurs de Coudron et de Saint-Germain des Bois. Liées au pouvoir royal, ces familles ont joué un rôle important dans l'histoire de Bourges.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 André Péras    
mars 2008 En cours
(au 2 avril 2014)
René Rasle DVD Retraité Fonction publique
Réélu pour le mandat 2014-2020[2]
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 209 habitants[Note 1], en diminution de 5,43 % par rapport à 2011 (Cher : -1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
260297328287306315311373390
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
431502505407371390368355326
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
321331314269252249244250233
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
231199173177162156186210209
2016 - - - - - - - -
209--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Loup. XIIIe s. 1860.

De l'église rebâtie au XIIIe s., il subsiste un pan du mur nord de la nef, percé de 2 fenêtres rectangulaires, cintrées, intégré dans le mur est du cimetière.

L'église fut rebâtie en 1860 sur une autre assiette par Émile Tarlier, architecte diocésain ; importants travaux de consolidation en 1901 : pose de tirants en fer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Gaspard Thaumas de la Thaumassière, Histoire de Berry. Bourges, 1689; et Histoire de la Maison Royale de France. Anselme de sainte-Marie, Honoré Caille du Fourny (ed.), 1733. Pages 692 sq. (Sur les familles Gamaches et Genton)
  2. « Maires et adjoints déjà élus dans le canton de Dun-sur-Auron », L’Écho du Berry (Édition du Cher), no 3124,‎ , p. 24
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :