Politique au Groenland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La politique au Groenland s'inscrit dans le cadre d'un territoire à dépendance spéciale du Danemark dont le système repose sur une démocratie représentative parlementaire. Les différents courants politiques sont garantis par un système de multipartisme. Le gouvernement, qui exerce un pouvoir exécutif en autogouvernance, est dirigé par un Premier ministre.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Le Groenland a à sa tête Margrethe II, reine du Danemark. Son pouvoir est représenté sur place par un haut-commissaire qu'elle a nommé. Le Premier ministre, élu par le Parlement, dirige le Naalakkersuisut, nom du gouvernement.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le Parlement du Groenland comptant 31 membres élus sur la base de la représentation proportionnelle pour un mandat de quatre ans détient le pouvoir de légiférer sur le territoire.