Portail:Charles Dickens

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dickens Gurney head.jpg Portail de

Charles Dickens

Charles John Huffam Dickens, né à Landport, près de Portsmouth, dans le Hampshire, le et mort à Gad's Hill Place, Higham, Kent, le (à 58 ans), est considéré comme le plus grand romancier de l'époque victorienne. Dès ses premiers écrits, il est devenu immensément célèbre, sa popularité ne cessant de croître au fil de ses publications.

Dickens a été traduit en de nombreuses langues, avec son aval pour les premières versions françaises. Son œuvre, constamment rééditée, connaît toujours de nombreuses adaptations au théâtre, au cinéma, au music-hall, à la radio et à la télévision.

88 articles sont actuellement liés au portail.

Lumière sur [modifier

Couverture du numéro du 6 septembre 1870 par Charles Allston Collins.

Le Mystère d'Edwin Drood (The Mystery of Edwin Drood) est le quinzième et dernier roman de Charles Dickens, mort subitement en avant qu'il puisse le compléter, épuisé par une tournée d'adieu de douze lectures publiques de ses œuvres. Seules six des douze livraisons mensuelles projetées ont été publiées par Chapman & Hall d'avril à , avec des illustrations de Samuel Luke Fidles et une couverture de Charles Allston Collins. Paru en volume le 31 avril de cette même année avec des illustrations de Marcus Stone, le roman, quoique donnant quelques indications sur la suite qui lui aurait été destinée, laisse de nombreux mystères, que critiques et écrivains s'essayent à élucider sans discontinuer depuis 1870.

L'histoire se déroule à Cloisterham, ville imaginaire inspirée à Dickens par Rochester, dans le Kent, dont la topographie, l'architecture et l'atmosphère, bien connues de lui, qui a passé une partie de son enfance dans la ville voisine de Chatham, sont fidèlement évoquées. Elle concerne surtout le jeune Edwin Drood, orphelin promis par testament à Rosa Bud, elle aussi orpheline, union assortie d'une coquette fortune. Edwin Drood est très lié à son oncle Jasper, personnage divisé, adepte des fumeries d'opium de Londres, ainsi que chantre, maître de chœur à la cathédrale de la ville et secrètement amoureux de sa future nièce. D'autres personnages assez mystérieux, comme les jumeaux Neville et Helena Landless, venus de Ceylan, compliquent les relations liant les divers acteurs de l'histoire.

Edwin et Rosa finissent par renoncer à leur union ; soudain, Edwin disparaît, et le manuscrit s'interrompt bientôt ; faute de suite, commence ce que Paul Schlicke a appelé « l'industrie de la résolution du mystère », qui se désigne aussi par « la littérature droodienne » (Droodian literature), longue série d'investigations, d'hypothèses, de solutions et fins en tous genres ; les spéculations, d'ailleurs, continuent à alimenter la chronique des faits divers de la littérature, le dernier avatar en étant l'adaptation télévisuelle du roman en deux parties, avec une suite annoncée comme « définitive », que BBC2 diffuse les 10 et .

Pour autant, le dernier livre de Dickens, qui, certes, s'apparente à un roman policier, peut aussi être lu comme la « culmination des thèmes et des motifs de ses précédents ouvrages » (« the culmination of themes and motifs in his earlier works »), ce que d'éminents critiques comme Edmund Wilson et Angus Wilson s'attachent à analyser.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Charles Dickens

Arrêt sur image [modifier

Lieu de naissance de Charles Dickens.

Citation [modifier

« Si j'avais le pouvoir d'oublier, j'oublierais. Toute mémoire humaine est chargée de chagrins et de troubles. »

— Charles Dickens

Index thématique [modifier

Romans

Article de qualité Les Papiers posthumes du Pickwick Club (1836–1837)
Article de qualité Oliver Twist (1837–1839)
Article de qualité Nicholas Nickleby (1838–1839)
Article de qualité Le Magasin d'antiquités (1840–1841)
Article de qualité Barnaby Rudge (1840–1841)
Article de qualité Martin Chuzzlewit (1843–1844)
Article de qualité Dombey et Fils (1846–1848)
Article de qualité David Copperfield (1849–1850)
Article de qualité La Maison d'Âpre-Vent (1852–1853)
Article de qualité Les Temps difficiles (1854)
Article de qualité La Petite Dorrit (1855–1857)
Article de qualité Le Conte de deux cités (1859)
Article de qualité Les Grandes Espérances (1860–1861)
Article de qualité L'Ami commun (1864–1865)
Article de qualité Le Mystère d'Edwin Drood (inachevé) (1870)

Nouvelles

Sunday Under Three Heads (1836)
L'Allumeur de réverbères (1838)
A Child's Dream of a Star (1850)
Captain Murderer
The Long Voyage (1853)
The Lazy Tour of Two Idle Apprentices (1857) (avec Wilkie Collins)
Hunted Down (1859)
The Signal-Man (1866)
George Silverman's Explanation (1868)
Holiday Romance (1868)

Contes de Noël

Article de qualité Un chant de Noël (1843)
Les Carillons (1844)
Le Grillon du foyer (1845)
La Bataille de la vie (1846)
The Haunted Man and the Ghost’s Bargain (1848)

Nouvelles de Noël

L’Arbre de Noël (1850)
What Christmas is, as We Grow Older (1851)
The Poor Relation's Story (1852)
The Child's Story (1852)
The Schoolboy's Story (1853)
Nobody's Story (1853)
Going into Society (1858)
Somebody's Luggage (1862)
Mrs Lirriper's Lodgings (1863)
Mrs Lirriper's Legacy (1864)
Le Docteur Marigold (1865)

Recueils de nouvelles

Esquisses de Boz (1833–1836)
The Mudfog Papers (1837-1838)
L'Horloge de Maître Humphrey (1840–1841)
Boots at the Holly-tree Inn: And Other Stories (1858)
Reprinted Pieces (1861)

Œuvres autres que de fiction

Article de qualité Notes américaines (1842)
Pictures from Italy (1846)
The Life of Our Lord (1846, publié en 1934)
A Child's History of England (1851–1853)
Le Pauvre voyageur (1860–1869)

Poésie et théâtre

The Village Coquettes (théâtre, 1836)
The Fine Old English Gentleman (poésie, 1841)
The Frozen Deep (théâtre, 1866) (avec Wilkie Collins)
No Thoroughfare, Drame en cinq actes (théâtre, 1867) (avec Wilkie Collins)

Journalisme

The Examiner (1808–1886)
Monthly Magazine (1833–1835)
Morning Chronicle (1834–1836)
Evening Chronicle (1835)
Bentley's Miscellany (1836–1868) (Dickens rédacteur-en-chef de 1836 à 1838)
L'Horloge de Maître Humphrey (1840–1841)
The Pic-Nic Papers (1841)
Daily News (1846)
Household Words (1850–1859)
All the Year Round (1858–1870)

Œuvres en collaboration

Household Words : The Seven Poor Travellers (1854) (avec Wilkie Collins, Adelaide Proctor, George Sala et Eliza Linton)
The Holly-tree Inn (1855) (avec Wilkie Collins, William Howitt, Harriet Parr et Adelaide Procter)
The Wreck of the Golden Mary (1856) (avec Wilkie Collins, Adelaide Proctor, Harriet Parr, Percy Fitzgerald et le Révérend James White)
The Perils of Certain English Prisoners (1857) (avec Wilkie Collins)
A House to Let (1858) (avec Wilkie Collins, Elizabeth Gaskell et Adelaide Procter)
All the Year Round : The Haunted House (1859) (avec Wilkie Collins, Elizabeth Gaskell, Adelaide Procter, George Sala et Hesba Stretton)
Message venu de la mer (1860) (avec Wilkie Collins, Robert Buchanan, Charles Allston Collins, Amelia Edwards et Harriet Parr)
Tom Tiddler's Ground (1861) (avec Wilkie Collins, John Harwood, Charles Allston Collins et Amelia Edwards)
The Trial for Murder (1865) (avec Charles Allston Collins)
L’Embranchement de Mugby (1866) (avec Andrew Halliday, Charles Allston Collins, Hesba Stretton et Amelia Edwards)
No Thoroughfare (1867) (avec Wilkie Collins)

Articles et essais

A Visit to Newgate (1836)
Charles Irving Thornton (1842)
In Memoriam W. M. Thackeray (1850)
A Coal Miner's Evidence (1850)
Frauds on the Fairies (1853)
The Lost Arctic Voyagers (1854)

Spécificités techniques

Bon article Rupture et absence dans La Maison d'Âpre-Vent
Bon article Aspects de la vie de Charles Dickens relatifs à La Maison d'Âpre-Vent
Article de qualité Anatomie de la société dans La Maison d'Âpre-Vent
Article de qualité Identité littéraire des personnages dans La Maison d'Âpre-Vent
Article de qualité Double narration dans La Maison d'Âpre-Vent
Bon article Personnages dans Dombey et Fils
Bon article Vision de l'Angleterre contemporaine dans Dombey et Fils
Bon article Folklore, légendes et mythes dans Dombey et Fils

Famille et relations

Article de qualité Catherine Hogarth Dickens, son épouse
Article de qualité Ellen Ternan, sa maîtresse
Bon article Mary Scott Hogarth, sa belle-sœur morte à dix-sept ans
Bon article Georgina Hogarth, sa belle-sœur et gouvernante

Illustrateurs

Hablot Knight Browne
Marcus Stone