1836 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1833 1834 1835  1836  1837 1838 1839
Décennies :
1800 1810 1820  1830  1840 1850 1860
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain
Années de la littérature :
1833 - 1834 - 1835 - 1836 - 1837 - 1838 - 1839
Décennies de la littérature :
1800 - 1810 - 1820 - 1830 - 1840 - 1850 - 1860

Événements[modifier | modifier le code]

Léopoldine Hugo.
Peinte par Auguste de Châtillon en 1836, le jour de sa première communion.

Presse[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  1. 16 janvier : Alexis de Tocqueville De la démocratie en Amérique, chez Gosselin, en 2 volumes.
  2. 26 novembre : l'ancien saint-simonien Michel Chevalier publie ses Lettres sur l'Amérique du Nord.
  3. Joseph Görres (1776-1848) : Mystique divine, naturelle et diabolique (1836-1842).
  4. František Palacký (1798-1876, historien allemand) : Histoire de Bohême (en allemand).

Poésie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Auteurs francophones[modifier | modifier le code]

  1. Honoré de Balzac (1799-1851) : Le Lys dans la vallée.
  2. Honoré de Balzac : la Vieille Fille, publié en feuilleton dans le quotidien La Presse.
  3. Théophile Gautier (1811-1872) : Mademoiselle de Maupin.
  4. Alphonse de Lamartine (1790-1869) : Jocelyn.
  5. Alfred de Musset (1810-1857) : La confession d'un enfant du siècle, roman autobiographique.

Auteurs traduits[modifier | modifier le code]

  1. Miguel de Cervantes (1547-1616, espagnol) : L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, première et deuxième parties, traduites par Louis Viardot, éd. J.-J. Dubochet. Édition avec illustrations de Tony Johannot.
  2. Charles Dickens (1812-1870, anglais) : Pickwick papers (Les Papiers posthumes du Pickwick Club).
  3. Domenico Guerrazzi (italien) : Le siège de Florence, roman historique.
  4. Alexandre Pouchkine (1799-1837, russe) : La Fille du capitaine.
  5. Alexandre Pouchkine : Le Convive de Pierre.
  6. Mihály Vörösmarty (1800-1855, hongrois) : Ode à la Nation.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • L’écrivain romantique portugais Almeida Garrett fonde le Théâtre national et le Conservatoire national.
  1. Alfred de Musset (1810-1857) : Il ne faut jurer de rien
  2. Nicolas Gogol (1809-1852) : Le Revizor

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Honoré de Balzac, Curiosités littéraires et pages inconnues : Traité de la vie élégante ; Physiologie du rentier de Paris ; Physiologie de l'employé ; Les boulevards de Paris, Editorial MAXTOR, (ISBN 9791020801227, présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]