Morning Chronicle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant britannique image illustrant la presse écrite
Cet article est une ébauche concernant la littérature britannique et la presse écrite.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Exemplaire du Morning Chronicle de 1843

The Morning Chronicle était un journal fondé à Londres en 1769 par William Woodfall, le premier à faire un compte rendu des séances du Parlement. Thomas Campbell et Thomas Moore y publièrent des poèmes, William Hazlitt des articles politiques et des critiques théâtrales. Charles Dickens y a travaillé de 1834 à 1836, y publiant ses premiers textes littéraires sous le pseudonyme de Boz, édités en 1836 (Sketches by Boz ). Thackeray y fut chroniqueur littéraire de 1844 à 1846, Henry Mayhew y publia en 1849 sa série de reportages dans les quartiers populaires de Londres, London Labour and the London Poor, édités en trois volumes en 1851[1]. Journal d'opposition, il fut suspendu à partir du 21 décembre 1862[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Historique du journal », sur British Newspapers (consulté le 12 octobre 2011)
  2. (en) « Morning Chronicle », sur Spartacus