Marcus Stone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcus Stone
Marcus stone2.jpg

Marcus Stone, vers 1880.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marcus Stone (4 juillet 1840 – 24 mars 1921), fut un peintre anglais de renom, qui bénéficia des cours de son père Frank Stone, ancien élève de l'Académie royale, où il commença à exposer avant l'âge de dix-huit ans. En 1842, avec Notes américaines, puis plus tard dans La Maison d'Âpre-Vent, L'Histoire de l'Angleterre pour les enfants (A Child's History of England), publié par Bradbury and Evans en 1854, et L'Ami commun, il devint l'illustrateur préféré de Charles Dickens qui le considérait comme un fils[1], et d'Anthony Trollope dans, par exemple, Il savait qu'il avait raison (He Knew He Was Right)[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il fut élu associé de l'Académie en 1877, puis académicien en 1887. Si ses premières œuvres se caractérisent par nombre de détails historiques, il préféra plus tard un style délicat, unissant, avec une parfaite maîtrise technique, le charme au sentiment.

L'un de ses tableaux est exposé à la Tate Gallery. La plupart de ses œuvres ont été gravées, et tout au long de sa carrière, Marcus Stone a reçu de nombreuses médailles[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Marcus Stone et son confrère Luke Fildes ont tous les deux résidé dans Melbury Road, Holland Park, Kensington et Chelsea, dans des maisons conçues par l'architecte Richard Norman Shaw[4]. Une plaque de couleur bleue commémore la présence de Stone au n° 8 de Melbury Road[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alfred Lys Baldry, Art Journal Office, .
  • (en) Hugh Chisholm, éd., Encyclopædia Britannica (11e éd.), Cambridge, Cambridge University Press, 1911.

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marcus Stone et Dickens » (consulté le 26 novembre 2013).
  2. « Philip V. Allingham sur Marcus Stone, illustrateur » (consulté le 26 novembre 2013).
  3. Alfred Lys Baldry 1896.
  4. « Survey of London, volume 37, Northern Kensington », British History Online (consulté le 26 novembre 2013).
  5. « STONE, MARCUS (1840-1921) » (consulté le 26 novembre 2013).

Autre source[modifier | modifier le code]