Pont de l'Archevêché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont de l'Archevêché
Image illustrative de l’article Pont de l'Archevêché
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 51′ 06″ N, 2° 21′ 06″ E
Fonction
Franchit la Seine
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 68 m
Largeur 17 m
Matériau(x) Pierres
Construction
Construction 1828
Architecte(s) Plouard

Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Pont de l'Archevêché

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont de l'Archevêché

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont de l'Archevêché

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de l'Archevêché

Le pont de l'Archevêché est un pont franchissant la Seine à Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Il relie le 4e arrondissement, au niveau de l'île de la Cité, dans le prolongement du quai de l'Archevêché, au 5e arrondissement, entre le quai de Montebello et le quai de la Tournelle.

Ce site est desservi par la station de métro Maubert - Mutualité.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il doit sa dénomination au quai où il prend naissance, qui porte ce nom en raison du voisinage avec l'ancien archevêché de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont de l'Archevêché tient son nom de l'archevêché qui se situait au sud-est de Notre-Dame, entre la cathédrale et la Seine. Cet édifice fut détruit suite aux émeutes anticléricales des 14 et 15 février 1831 et au pillage dont il fut la cible.

Ce pont est le plus étroit de la capitale. Il a été construit en 1828, par l'ingénieur Plouard, pour la société du pont des Invalides après la démolition du pont suspendu des Invalides. Le péage a été racheté au concessionnaire par la ville de Paris en 1850.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ce pont a été le lieu d'un accident étrange et spectaculaire. Un véhicule de la Compagnie générale des omnibus (ligne G : Batignolles—Jardin des Plantes), est en effet tombé du pont de l'Archevêché dans la Seine, le 27 septembre 1911.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Description[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Long de 68 m et large de 11 m, il comporte trois arches en maçonnerie de 15, 17 et 15 m d'ouverture. Les arches faiblement ouvertes gênent le trafic fluvial, mais malgré une décision prise en 1910, le pont ne sera jamais remplacé.

  • Type de construction : Pont en arc
  • Construction : 1828
  • Inauguration :
  • Architecte : Plouard
  • Matériau : Pierres
  • Longueur totale : 68 m
  • Largeur de la poutre : 17 m
  • Largeur utile : 11 m
  • Piles et culées fondées sur pieux en bois.

Cadenas d'amour[modifier | modifier le code]

Il est utilisé depuis 2010 par les amoureux pour y laisser des cadenas d’amour, ce qui « posait », communique la Mairie de Paris, « certains problèmes que la Ville ne pouvait ignorer et se devait au contraire de traiter avec sérieux et détermination, notamment le risque pour la sécurité des visiteurs »[1]. L'accrochage des cadenas compromet en effet la stabilité des garde-corps et présente un risque de chute alors que les bateaux-promenade embarquent plusieurs millions de passagers par an[2] sur la Seine pour la visite du cœur historique de Paris. Celle-ci comprend la traversée de 25 ponts, dont ceux particulièrement prisés par les amoureux. Comme pour le pont des Arts (45 tonnes retirées), les cadenas ont été progressivement enlevés du pont de l'Archevêché à partir du 1er juin 2015 et remplacés par des panneaux en bois[3], ceux-ci ayant laissé définitivement la place à des panneaux de verre en [4]. Le matériaux choisi est du verre feuilleté, traité contre les reflets et les graffitis, qui offre une transparence parfaite.

Cadenas d'amour

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Félix et Louis Lazare, Dictionnaire historique des rues et monuments de Paris en 1855 avec les plans des 48 quartiers, Maisonneuve & Larose, 796 p. (ISBN 2-86877-184-X) .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La beauté retrouvée du pont de l'Archevêché, mis à jour le 1er décembre 2016, rubrique action municipale du site internet de la Direction de l'Information et de la Communication de la Mairie de Paris www.paris.fr.
  2. En 2016 le secteur du tourisme fluvial totalise près de 10 millions de passagers en France, dont 9,3 millions de passagers pour la seule activité des bateaux-promenades qui est concentrée pour environ 2/3 à Paris et en Île-de-France. Cf. Tourisme fluvial: près de 10 millions de passagers en 2016 en France sur le site tourmag.com consulté le 17 mars 2018.
  3. « C’en est fini des “cadenas d’amour” du pont des Arts », lemonde.fr, 1er juin 2015.
  4. « Paris : les cadenas ont disparu du pont de l'Archevêché », cnewsmatin.fr, 30 novembre 2016.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]