Pont National (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pont National et Pont Napoléon.
Pont National
Vue de l'ouvrage depuis le pont de Tolbiac.
Vue de l'ouvrage depuis le pont de Tolbiac.
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Localité Paris
Coordonnées géographiques 48° 49′ 42″ N 2° 23′ 16″ E / 48.828333, 2.38777848° 49′ 42″ N 2° 23′ 16″ E / 48.828333, 2.387778  
Fonction
Franchit la Seine
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 188,5 m
Largeur 30 m
Matériau(x) Maçonnerie
Construction
Construction 1852 - 1853
Architecte(s) E. Couche, Petit,
Gaspard, Netter

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont National

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont National

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Pont National

Le pont National est un pont routier et ferroviaire franchissant la Seine.

Situation[modifier | modifier le code]

Le pont National se situe à Paris à l'est des 12e et 13e arrondissements entre les portes de Bercy et de la Gare.

Sa partie ferroviaire supporte la ligne de Petite Ceinture, aujourd'hui désaffectée. Sa partie routière relie le boulevard Poniatowski au boulevard du Général-Jean-Simon, nom donné (en l’honneur du général Jean Simon) depuis 2005 à cette partie du boulevard Masséna[1]. La ligne 3a du tramway d'Île-de-France emprunte la partie routière du pont.

Ce site est desservi par la ligne 14 du métro aux stations Cour Saint-Émilion et Bibliothèque François-Mitterrand, par la ligne 3a du tramway aux stations Avenue de France ou Baron Le Roy, ainsi que par les lignes de bus RATP 24, 109, 111 et 325.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de l'ouvrage depuis le quai Panhard-et-Levassor.

Le pont National a été construit entre 1852 et 1853 par les ingénieurs Couche et Petit. Il fut le premier pont routier et ferroviaire du Second Empire à relier les gares de Batignolles et d'Orléans (aujourd'hui Gare d'Austerlitz) en lieu et place des traditionnels hippomobiles qui assuraient le trajet entre les deux gares[2].

En 1860, il devient la porte fluviale de la capitale à la suite de l'annexion des communes bordant Paris[3].

Il fut appelé pont Napoléon III jusqu'en 1870. À la chute du Second Empire, il est rebaptisé Pont National[4].

Entre 1936 et 1944, il est doublé côté amont. Les travaux étant à peine interrompus par l'occupation allemande. Les dernières modification de l'ouvrage sont faites en 1953.

Le , une passerelle de 4,27 mètres de large et de 250 mètres de long lui est annexée afin d'assurer une bonne coexistence des voitures, bus, tramway, piétons et cyclistes en prévision du prolongement de la ligne 3 du tramway d'Île-de-France vers l'est en 2012[5]. Cette passerelle sera réservée aux piétons et cyclistes.

Architecture[modifier | modifier le code]

Pont National vu du port de Tolbiac.

D'une longueur totale de 188,50 m, comportant cinq arches en maçonnerie, il fut inauguré en 1853 en tant que pont ferroviaire (pour permettre le passage de la ligne de Petite Ceinture) et pour relier les fortifications de part et d'autre du fleuve.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : délibération du conseil d'arrondissement du 13e arrondissement de Paris du 6 juin 2005.
  2. « Le pont National, le mal-aimé », sur blogpontsdeparis.blogspot.fr,‎ (consulté le 9 octobre 2014).
  3. « Pont National », sur histoire-en-ligne.com,‎ (consulté le 9 octobre 2014).
  4. Didier Moinel Delalande, « Le pont Amont et le pont National », sur lerendezvousdumathurin.com,‎ (consulté le 9 octobre 2014).
  5. [PDF] Élargissement du pont National (12e/13e), sur le site officiel du tramway parisien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]