Quai de Montebello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec rue de Montebello ou port de Montebello.
5e arrt
Quai de Montebello
Quai et port de Montebello.
Quai et port de Montebello.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Saint-Victor, Sorbonne
Début 2, rue des Grands-Degrés
Fin Rue du Petit-Pont, place du Petit-Pont
Morphologie
Longueur 314 m
Largeur 15 m
Historique
Ancien nom Quai de la Bûcherie
Géocodification
Ville de Paris 6400
DGI 6472

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Quai de Montebello
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le quai de Montebello est une voie située le long de la Seine, à Paris, dans le 5e arrondissement.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ce quai honore Jean Lannes, duc de Montebello (1769-1809), général de la Révolution et de l'Empire, élevé à la dignité de maréchal d'Empire, tué à la bataille d'Essling.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 13 floréal an VII (2 mai 1799), un procès-verbal dressé par le conseil des bâtiments civils prévoit la création d'un quai entre le quai des Miramiones (actuellement partie du quai de la Tournelle) et le Petit-Pont.

La création de ce quai nécessite la destruction de l'annexe de l'Hôtel-Dieu (salle Saint-Charles). Le projet n'est pas exécuté et le 25 mars 1811 prévoit un quai, dit « quai de Montebello », entre le pont Saint-Michel et le pont de la Tournelle. Seule la partie entre le pont Saint-Michel et le Petit-Pont est réalisée ; cette nouvelle voie est nommée quai Saint-Michel.

En 1817, un mur de parapet est construit entre la rue des Grands-Degrés et le pont au Double. Une décision ministérielle du 5 octobre 1818 nomme le quai ainsi créé « quai de la Bûcherie ».

Une ordonnance royale du 22 mai 1837 prévoit le prolongement du quai de la Bûcherie entre le Petit-Pont et le pont au Double. Une nouvelle annexe de l'Hôtel-Dieu est construit par Jean-Jacques-Marie Huvé en 1840 et l'ancien bâtiment est partiellement démoli. Une ordonnance royale du 29 avril 1839 prévoit le prolongement du quai à l'emplacement des nos 2 à 14 de la rue des Grands-Degrés. Le quai de la Bûcherie est renommé « quai de Montebello » en 1843[1].

En 1887, la rue Lagrange est tracée entre la place Maubert et le quai de Montebello. La partie de la rue de la Bûcherie située entre la rue du Fouarre et la rue Saint-Julien-le-Pauvre est alors supprimée[2]. Ce qui reste du bâtiment Saint-Charles et l'annexe de l'Hôtel-Dieu construite en 1840 n'est toutefois démoli qu’en 1908-1909[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 459-460 [lire en ligne].
  2. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), , « Décret du 19 août 1887 », p. 78-79.
  3. vergue.com.