Pont Marchand (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont Marchand
Le pont Marchand au premier plan (détail du plan de Merian de 1615) ; le pont au Change se trouve en arrière-plan.
Le pont Marchand au premier plan (détail du plan de Merian de 1615) ; le pont au Change se trouve en arrière-plan.
Géographie
Pays France
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 51′ 25″ N, 2° 20′ 46″ E
Fonction
Franchit la Seine
Fonction Traversée + Support d'habitations
Caractéristiques techniques
Type pont en pierre
Longueur Env. 100 m
Largeur Ruelle entre les maisons : env0,9 m
Matériau(x) Pierre
Construction
Démolition (à la suite d'un incendie)
Mise en service Décembre 1609

Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Pont Marchand

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont Marchand

Le pont Marchand est un ancien pont de Paris qui reliait l'île de la Cité à la rive droite, à un emplacement un peu en aval de celui de l'actuel pont au Change.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Le pont aux Meuniers sur le plan de Braun et Hogenberg représentant le Paris de 1530.

Le pont Marchand a été construit pour remplacer le pont aux Meuniers détruit par un incendie le [1],[2].

Charles Marchand, capitaine des arquebusiers et archers de la ville, propose de faire reconstruire le pont aux Meuniers à ses dépens, à condition que le pont porte son nom et qu'il puisse y bâtir des maisons [1]. Les lettres patentes datent de 1598; elles furent enregistrées en 1608. À l'inverse du pont des Meuniers très utilitaire, l'édit royal autorisait la construction de maisons de dimensions et de style homogènes [2].

Une plaque en marbre était ainsi libellée :

Pons olim submersus aquis, nunec mole resurgo.
Mercator fecit: nomen et ipse dedit.

Un pont qui a été submergé a été reconstruit plus grand.

C'est Marchand qui l'a reconstruit et lui a donné son nom.

Le pont fut reconstruit dans les alignements des piles du pont au Change et plus près (15 m) que n'en était le pont aux Meuniers [2].

Le pont comportait de 30 à 50 maisons à 2 étages avec de nombreuses échoppes. Elles étaient reliées par des tirants au-dessus de la ruelle. Ces maisons étaient joliment décorées. Chacune d'entre elles portait un oiseau qui lui donnait son nom. D'où parfois l'appellation du pont comme pont aux Oiseaux [2].

Il fut détruit par un incendie accidentel dans la nuit de 23 au 24 octobre 1621 [3]. Le feu se propagea au pont au Change tout proche qui fut également détruit [2].

Les deux ponts furent remplacés par un pont provisoire dit pont de Bois, avant que le pont au Change ne soit reconstruit tout seul [2].

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]