Beaux-arts (disciplines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Beaux-Arts (disciplines))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaux-Arts.
image illustrant l’art
Cet article est une ébauche concernant l’art.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les beaux-arts sont dans la tradition académique occidentale un ensemble de disciplines artistiques. Ils incluent historiquement la peinture, la sculpture, l'architecture, la musique, la poésie, le théâtre et la danse[1].

S'ils concernent initialement les arts plastiques « visant à l'expression sensible du beau »[2], le terme de beaux-arts est employé pour des disciplines diverses selon les pays et les cultures.

En France[modifier | modifier le code]

À partir du XVIIe siècle (époque classique) établissant la tradition dans la culture française, les beaux-arts contiennent les quatre disciplines artistiques enseignées dans l'École des beaux-arts en France, à savoir l'architecture, la peinture, la sculpture et la gravure[réf. nécessaire].

La musique, le chant, la poésie ne font pas partie des arts du « beau » dans cette classification impliquant le geste, mais par leur structure visant à la connaissance du « vrai », ils font partie des arts libéraux[réf. nécessaire].
Les disciplines qui servent à fabriquer un objet pouvant être utile et en dehors de l'esthétique pure, par exemple la menuiserie, la poterie, ont été aussi rangées[Par qui ?] selon cette démarche dans les « arts serviles »[réf. nécessaire].
Cette organisation comporte à la base la religion pour les disciplines et le caractère « sacré » se distingue du caractère « profane » temporel et terrestre[pas clair][style à revoir].
(Articles détaillés : Art, Classification des arts).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Project Gutenberg EBook of Encyclopaedia Britannica, vol. 10,‎ , 11e éd. (lire en ligne).
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « beaux-arts » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. texte complet sur Archive.org