Groupe-couronne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un arbre phylogénétique. Le groupe-couronne est indiqué en rouge, le dernier ancêtre commun en jaune et le groupe-tronc en bleu.

En biologie de l'évolution, un groupe-couronne (anglais: crown group) est le plus petit clade contenant un ensemble donné d'espèces actuelles, c'est-à-dire celui engendré par leur dernier ancêtre commun, et toutes les espèces descendantes, en vie ou non. Ce concept, complété par celui du groupe-tronc (anglais: stem group)[1], établit un cadre théorique pour la classification des fossiles.

Le nom a été inventé par le père de l'école cladistique de la biologie systématique, Willi Hennig, en raison de la nécessité d'inclure les organismes éteints dans les arbres phylogénétiques. Bien que le nom ait été créé dans les années 1970, il n'a été utilisé régulièrement que dans les années 2000[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Groupe des espèces éteintes, qui ne sont pas dans le groupe-couronne, mais qui sont plus proches de ce groupe-couronne que de n'importe quelle autre espèce vivante aujourd'hui.
  2. (en) G.E. Budd et S. Jensen, « A critical reappraisal of the fossil record of the bilaterian phyla », Biological Reviews, vol. 75, no 02,‎ , p. 253–295 (DOI 10.1017/S000632310000548X, lire en ligne)