Pierre Bernard (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Bernard et Bernard.
Pierre Bernard
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Boissezon (Tarn)
Décès (à 82 ans)
Taille 1,75 m
Période pro. 1952-1969
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
0000 Drapeau : France ES Castraise
0000 Drapeau : France Girondins de Bordeaux
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1952-1957 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 144 (0)
1957-1961 Drapeau : France UA Sedan-Torcy 134 (0)
1961-1963 Drapeau : France Nîmes Olympique 070 (0)
1963-1967 Drapeau : France AS Saint-Étienne 151 (0)
1967-1969 Drapeau : France Red Star 072 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1960-1965 Drapeau : France France 21 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1er juin 2014

Pierre Bernard est un footballeur français né le 27 janvier 1932 à Boissezon (Tarn) et mort le [1]. Il évolue au poste de gardien de but du début des années 1950 à la fin des années 1960.

Formé aux Girondins de Bordeaux, il joue ensuite à l'UA Sedan-Torcy avec qui il gagne la Coupe de France en 1961, au Nîmes Olympique, à l'AS Saint-Étienne, où il remporte le championnat de France en 1964 et 1967. Il termine sa carrière au Red Star.

Il compte vingt-et-une sélections en équipe de France. Son frère Jacques est également footballeur professionnel au poste d'attaquant ou de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Recruté par les Girondins de Bordeaux alors qu'il n'est qu'international juniors, il attend dans l'ombre de Depoorter, Villenave ou Jean-Guy Astresses. Une fois titulaire, il accomplit des matches époustouflants sous le maillot frappé du Scapulaire.

Il ne parvient à empêcher la descente en D2 et quitte le club pour trouver à Sedan, à Nîmes puis à Saint-Étienne une consécration internationale (21 sélections).

Sa timidité naturelle retarde cependant considérablement son éclosion. Comme Lev Yachine, son modèle, il aime jouer avec un maillot sombre. Comme le Russe encore, il possède des réflexes étonnants, se montre excellent sur sa ligne et aime s'aventurer dans sa surface de réparation. Néanmoins, il manque parfois d'autorité sur les sorties aériennes, notamment du fait de son petit gabarit (1,75 m - 72 kg).

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]