Marcel Artelesa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Artelesa
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Pont-Sainte-Marie
Décès (à 78 ans)
Lieu Mergey
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
1954-1957 Drapeau : France AS Troyes-Savinienne
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1957-1961 Drapeau : France AS Troyes-Savinienne 113 (2)
1961-1966 Drapeau : France AS Monaco 200 (5)
1966-1968 Drapeau : France Olympique de Marseille 079 (0)
1968-1969 Drapeau : France OGC Nice 022 (0)
1969-1970 Drapeau : France CA Paris-Neuilly 037 (0)
1970-1973 Drapeau : France Troyes AF 097 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1963-1966 Drapeau : France France 021 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1973-1997 Drapeau : France USM Romilly
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Marcel Artelesa, né le à Pont-Sainte-Marie, dans le département de l'Aube, et mort le à Mergey, est un footballeur puis entraîneur français. Il évolue au poste de défenseur central de la fin des années 1950 au milieu des années 1970.

Formé à l'AS Troyes-Savinienne, il rejoint ensuite l'AS Monaco avec laquelle il remporte le doublé Coupe-championnat en 1963. Il joue également à l'Olympique de Marseille, l'OGC Nice, au CA Paris-Neuilly avant de terminer sa carrière dans son club formateur. Il entraîne par la suite l’USM Romilly de 1973 à 1997.

Il compte 21 sélections pour un but inscrit en équipe de France avec laquelle il dispute la coupe du monde 1966 en tant que capitaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Défenseur de formation, Marcel Artelesa , surnommé « le Maçon », fait ses débuts à Troyes en 1954. Alors amateur, il se destine à une carrière de maçon, mais l'AS Troyes-Savinienne le persuade de devenir footballeur professionnel.

En 1961, il est transféré à l'AS Monaco. Il appartient à cette fabuleuse génération monégasque qui réalise le doublé Coupe/Championnat en 1963.

Après une bonne Coupe du monde 1966 en Angleterre avec l'équipe de France, il est transféré à l'Olympique de Marseille ou il reste deux ans.

Ensuite, après deux années à Paris (Neuilly, Joinville), il retourne dans son club formateur : Troyes.

Entraîneur de l’USM Romilly, de 1973 à 1997, il mène l’équipe fanion, avec qui il joue, jusqu’en 3e Division, et entraîne les équipes de jeunes du club.

Il meurt le à Mergey à son domicile[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il fait notamment partie de l'équipe de France qui prend part à la Coupe du monde 1966. Il marque son seul but sous le maillot bleu à l'occasion d'un match Luxembourg-France, le 4 octobre 1964. En 21 sélections (1 but) en équipe de France entre le 29 septembre 1963 et le 26 novembre 1966, il est 9 fois capitaine.

Bilan des 21 sélections d'Artelesa[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (septembre 2016). Découvrez comment la « wikifier ».
  • 29 septembre 1963 : BULGARIE-FRANCE (1-0)
  • 26 octobre 1963 : FRANCE-BULGARIE (3-1)
  • 11 novembre 1963 : FRANCE-SUISSE (2-2)
  • 25 décembre 1963 : FRANCE-BELGIQUE (1-2)
  • 25 avril 1964 : FRANCE-HONGRIE (1-3)
  • 23 mai 1964 : HONGRIE-FRANCE (2-1)
  • 4 octobre 1964 : LUXEMBOURG-FRANCE (0-2), 1 but
  • 11 novembre 1964 : FRANCE-NORVEGE (1-0)
  • 2 décembre 1964 : BELGIQUE-FRANCE (3-0)
  • 18 avril 1965 : YOUGOSLAVIE-FRANCE (1-0)
  • 3 juin 1965 : FRANCE-ARGENTINE (0-0)
  • 15 septembre 1965 : NORVEGE-FRANCE (0-1)
  • 9 octobre 1965 : FRANCE-YOUGOSLAVIE (1-0) (cap.)
  • 6 novembre 1965 : FRANCE-LUXEMBOURG (4-1) (cap.)
  • 19 mars 1966 : FRANCE-ITALIE (0-0) (cap.)
  • 20 avril 1966 : FRANCE-BELGIQUE (0-3) (cap.)
  • 5 juin 1966 : U.R.S.S.-FRANCE (3-3) (cap.)
  • 13 juillet 1966 : FRANCE-MEXIQUE (1-1) (cap.)
  • 15 juillet 1966 : FRANCE-URUGUAY (1-2) (cap.)
  • 20 juillet 1966 : ANGLETERRE-FRANCE (2-0) (cap.)
  • 26 novembre 1966 : LUXEMBOURG-FRANCE (0-3) (cap.)

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Europe 6 matchs et 0 but en Ligue des Champions
  • Drapeau : France 298 matchs et 5 buts en Division 1
  • Drapeau : France 192 matchs et 2 buts en Division 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marcel Artelesa, ancien international et figure du football aubois est décédé », sur www.lest-eclair.fr, (consulté le 23 septembre 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • JM Cazal, P Cazal et M Orregia, L'intégrale de l'équipe de France de football, Paris, First éditions, 1998, p. 398

Liens externes[modifier | modifier le code]