Petits États insulaires en développement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les petits États insulaires en développement (PEID, appelés aussi Small Island Developing States ou SIDS en anglais) sont des pays situés au niveau de la mer présentant des défis semblables au niveau du développement durable, dont notamment la gestion de la population, des ressources limitées, de l'isolement, de la sensibilité aux catastrophes naturelles, d'une grande dépendance au commerce international et d'un environnement précaire. Leur croissance et développement sont limités par de forts coûts au niveau des communications, de l'énergie, du transport, des infrastructures et de l'administration publique, leur petite taille les empêchant d'effectuer des économies d'échelle.

Les PEID ont été reconnus comme un groupe à part de pays en développement en , lors de la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement. En 1994, le Barbados Programme of Action (en) est lancé afin d'aider les PEID dans leur développement.

2014 est proclamée « année internationale des petits États insulaires en développement » par l'Organisation des Nations unies[1]. En , se tient dans l'État indépendant des Samoa la troisième Conférence internationale sur les PEID qui vise « à mobiliser l'intérêt et le soutien au développement durable dans les PEID, à souligner les efforts entrepris par les PEID à surmonter les défis uniques pour le développement auxquels ils font face, ainsi qu'à célébrer le riche patrimoine culturel dans les PEID et leurs contributions à la communauté mondiale »[2].

Carte des petits États insulaires en développement.

Liste des PEID[modifier | modifier le code]

Présentement, le Département des affaires économiques et sociales reconnaît 52 petits États insulaires en développement divisés en trois régions géographiques :

Un corps administratif existe pour chacune des régions : la communauté caribéenne, le forum des îles du Pacifique et la commission de l'océan Indien. De plus, la plupart des PEID sont membres de l'Alliance of Small Island States.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j État n'étant pas membre ou observateur de l'Alliance of Small Island States.
  2. a b c et d Membre associé du corps administratif régional.
  3. a b c d e f g h i j k l m et n État n'étant pas membre de l'Organisation des Nations unies.
  4. a b c d e et f Observateur du corps administratif régional.
  5. a b c d e f g h i et j État n'étant pas membre ou observateur du corps administratif régional.
  6. a b c d e f g h et i Également l'un des pays les moins avancés.
  7. a b c et d Observateur de l'Alliance of Small Island States.
  8. A quitté les pays les moins avancés en 2014.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]