Payback (2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'édition 2017 du pay-per-view Payback. Pour toutes les autres éditions, voir WWE Payback.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Payback.
Payback (2017)
Payback (2017) - Logo.png

Logo officiel de Payback 2017

Main event
Thème musical
"Born for Greatness" de Papa Roach
Informations
Fédération
Division
Date
Spectateurs
13 684Voir et modifier les données sur Wikidata personnes
Lieu
Ville

Chronologie des événements

Chronologie des PaybackVoir et modifier les données sur Wikidata

L'édition 2017 de Payback est une manifestation de catch (lutte professionnelle) produite par World Wrestling Entertainment (WWE), une fédération de catch américaine, qui est télédiffusée, visible en paiement à la séance, sur le WWE Network ainsi que sur la chaîne de télévision française AB1. L'événement aura lieu le au SAP Center à San José, dans l'état de Californie[1]. Il s'agit de la cinquième édition de Payback.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catch.

Les spectacles de la World Wrestling Entertainment (WWE) sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WWE. Ces rencontres sont justifiées par des storylines – une rivalité avec un catcheur, la plupart du temps – ou par des qualifications survenues dans les shows de la WWE telles que Raw, SmackDown, NXT, 205 Live. Tous les catcheurs possèdent un gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil (face) ou méchant (heel), qui évolue au fil des rencontres. Un événement comme Payback est donc un événement tournant pour les différentes storylines en cours[2],[3].

Kevin Owens contre Chris Jericho[modifier | modifier le code]

La rivalité entre les deux hommes commence le 6 février, alors que Kevin Owens se fessait défier par Goldberg pour le WWE Universal Championship lors de Fastlane (2017), son meilleur ami, Chris Jericho accepte le défi à sa place[4]. Lors du Raw du 13 février, son ami Chris Jericho organise le Festival of Friendship dans lequel ce dernier offre plusieurs cadeaux au champion. À la fin du festival, Owens attaque Jericho, mettant fin à leurs relations amicales[5]. Lors de Fasltane (2017), il perd le WWE Universal Championship au profit de Goldberg en vingt-cinq secondes sous le regard de Chris Jericho[6]. Le lendemain à Raw, il confronte Jericho qui lui explique lui avoir fait perdre le titre pour se venger et le défie à un match à WrestleMania 33. Owens accepte son défi quand ce dernier accepte de mettre son WWE United States Championship en jeu[7].

Après cette annonce, Chris Jericho se fait attaquer par Kevin Owens et Samoa Joe avant d'être sauvé par Sami Zayn[7]. Plus tard dans la soirée, il perd par décompte extérieur contre Samoa Joe. À la fin du match, ce dernier tente de l'attaquer, mais il le contre avec son Codebreaker[7]. Le 13 mars à Raw, lui et Sami Zayn battent Samoa Joe et Kevin Owens par disqualification. À la fin du match, il se fait attaquer par ces derniers et encaisse un Pop-Up Powerbomb de Kevin Owens[8]. Le 27 mars à Raw, il fait gagner Sami Zayn contre Kevin Owens. À la fin du match, il attaque ce dernier avec une chaise avant de le mettre sur sa liste[9].

Lors de WrestleMania 33, Chris Jericho se fait battre par Kevin Owens qui remporte le WWE United States Championship pour la première fois de sa carrière. Le lendemain à Raw, il est annoncé que Jericho aura droit à son match de revanche face à Owens pour le championnat à Payback (2017)[10],[11]. Un peu plus tard dans la soirée, alors qu'il était en interview et qu'il avait un match de prévu avec Seth Rollins contre Owens et Samoa Joe, il se fait attaquer par ses derniers qui le font passer à travers une table. À la suite de cette attaque, il est blessé et ne peut disputer son match avec Rollins en fin de soirée[10].

Tableau des matchs[modifier | modifier le code]

Liste de toutes les rencontres programmées lors de ce pay-per-view.
# Match Stipulation(s) Temps Résultats
1P Enzo Amore et Big Cass battent The Club (Karl Anderson et Luke Gallows) Tag Team match 6:35 -Enzo fait le tombé sur Luke Gallows avec un Small Package.
2 Chris Jericho bat Kevin Owens (c) par soumission Match simple pour le United States Championship
(Si Chris Jericho gagne il rejoindra SmackDown)
17:55 -Chris Jericho fait abandonner Kevin Owens avec le Wall of Jericho
3 Austin Aries bat Neville (c) par disqualification Match simple pour le Cruiserweight Championship 11:20 -Alors qu'Austin Aries appliquait sa prise de soumission sur Neville,celui-ci tire le maillot de l'arbitre,obligeant ce dernier à le disqualifier.

-Neville conserve son titre.

4 The Hardy Boyz (Jeff et Matt) (c) battent Cesaro et Sheamus Tag Team match pour le Raw Tag Team Championship 12:45 -Jeff fait le tombé sur Sheamus après une Swanton Bomb.

-Après le match,les perdants attaquent les vainqueurs.

5 Alexa Bliss bat Bayley (c) Match simple pour le Raw Women's Championship 11:15 -Bliss fait le tombé sur Bayley après un DDT.
6 Bray Wyatt bat Randy Orton Le tout premier House of Horrors match 17:10 -Bray Wyatt quitte sa maison et monte dans la limousine.

-Le match continuera après le suivant.

-Bray Wyatt fait le tombé sur Orton après un coup de ceinture de la WWE de Jinder Mahal et un Sister Abigail.

-Durant le match,Jinder Mahal et les Singh Brothers interviennent pour faire perdre le WWE Champion Randy Orton.

7 Seth Rollins bat Samoa Joe Match simple 15:55 -Seth Rollins contre la Coquina Clutch de Joe en Roll-Up.
8 Braun Strowman bat Roman Reigns Match simple 11:50 -Braun fait le tombé sur Reigns après deux Running Powerslam.

-Après le match,le vainqueur frappe Roman à la côte avec les escaliers

-Alors que Roman Reigns allait être hospitalisé,son rival charge.Mais Roman Reigns parvient à le faire fuir.

(c) – désigne le(s) champion(s) défendant son/leurs titre(s) pendant le match
P – indique que le match aura lieu lors du pré-show

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sean Rueter, « Date, location revealed for WWE Payback 2017 », sur cagesideseats.com, (consulté le 18 mars 2017)
  2. (en) Ed Grabianowski, « How Pro Wrestling Works », sur entertainment.howstuffworks.com (consulté le 18 mars 2017)
  3. (en) WWE, « Televised Entertainment », sur corporate.wwe.com (consulté le 18 mars 2017)
  4. (en) Mike Tedesco, « WWE RAW Results – 2/6/17 (Goldberg returns, Reigns vs. Joe) », sur wrestleview.com, (consulté le 3 avril 2017)
  5. (en) « WWE Raw results, live blog (Feb. 13, 2017): Charlotte vs. Bayley », sur cagesideseats.com, (consulté le 3 avril 2017)
  6. (en) Erik Beaston, « WWE FASTLANE 2017 RESULTS: WINNERS, GRADES, REACTION AND HIGHLIGHTS », sur bleacherreport.com, (consulté le 18 mars 2017)
  7. a, b et c (en) Pratyay Ghosh, « WWE Raw Results 6th March 2017, Latest Monday Night Raw winners and video highlights », sur sportskeeda.com, (consulté le 3 avril 2017)
  8. (en) Mike Tedesco, « WWE RAW Results – 3/13/17 (Tag Title No. 1 Contenders Match) », sur wrestleview.com, (consulté le 3 avril 2017)
  9. (en) Tonya Rodgers, « WWE RAW results, recap, reactions (Mar. 27, 2017): Going Out Like A Lamb », sur cagesideseats.com, (consulté le 3 avril 2017)
  10. a et b (en) Michael Cole, « WWE RAW Results – 4/3/17 (Night after WrestleMania 33) », sur wrestleview.com, (consulté le 4 avril 2017)
  11. (en) Joseph Zucker, « KEVIN OWENS VS. CHRIS JERICHO ANNOUNCED FOR WWE PAYBACK IN WRESTLEMANIA REMATCH », sur bleacherreport.com, (consulté le 4 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]