Paul Bablot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Bablot, né le 20 novembre 1873 à Boulogne-sur-Seine et mort le 23 décembre 1932 à Marseille, est un pilote automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Concessionnaire Berliet à Marseille, il représente la marque lors de compétitions internationales entre 1904 (Mont Ventoux) et 1906 (Targa Florio et Tourist Trophy -1res éditions-), le futur pilote franco-italien Jean Portorato lui servant alors parfois de mécanicien embarqué, comme lors du Salon-de-Provence - Agde de janvier 1906[réf. nécessaire].

Il participe à trois éditions du Grand Prix automobile de France avant la Première Guerre mondiale, sur Brasier (1907), Lorraine-Dietrich (1912) et Delage S (1914). Il concourt également lors des 500 miles d'Indianapolis 1919 : parti de la seconde ligne sur Ballot il doit abandonner la course suite à un accident, mais il sera cependant classé 21e.

Associé à l’Automobile club de Marseille, il a été à l'origine du circuit de Miramas en 1924[1], circuit sur lequel eut lieu le Grand Prix automobile de France 1926[2].

Il a été propriétaire d'un avion de fabrication française inspiré de ceux construits par les frères Wright (type Flyer)[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Autres courses de côte[5]:

  • Boulevard Michelet (Marseille): 1908, sur Berliet;
  • Allauch (Marseille): 1922, sur Voisin 18hp Tourisme;
  • Les Alpilles (Avignon): 1922, sur Voisin 18hp Tourisme;
  • Ceyreste : 1922, sur Voisin 18hp Tourisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’autodrome de Miramas dans la grande histoire automobile - Ouest Provence, page 3 [PDF]
  2. Paul Bablot sur www.oldracingcars.com/;
  3. (en) Jane's All the World's Airships, Fred T. Jane, 1910
  4. Delage 3 litre Type X Two Seat Racer de Paul Bablot (1911)
  5. (fi) Hill Climb winners : 1897-1949

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]