Paul Bablot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Paul Bablot
Paul Bablot at the 1914 French Grand Prix.jpg

Paul Bablot au Grand Prix de France 1914

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Paul Bablot en 1922 (Coupe Georges Boillot).

Paul Bablot, né le à Boulogne-sur-Seine et mort le à Marseille, est un pilote automobile français, grand spécialiste de courses de côte dans son pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Concessionnaire Berliet à Marseille, il représente la marque lors de compétitions internationales entre 1904 (Mont Ventoux) et 1906 (Targa Florio et Tourist Trophy(pour leurs premières éditions respectives), le futur pilote franco-italien Jean Porporato lui servant alors parfois de mécanicien embarqué, comme lors du Salon-de-Provence - Agde de janvier 1906[1].

Il participe à cinq éditions du Grand Prix automobile de France avant la Première Guerre mondiale, sur Brasier (1907 et 1908), Lorraine-Dietrich (1912), Delage Y (quatrième en 1913, avec le meilleur temps en course), et Delage S (1914). Il concourt également lors des 500 miles d'Indianapolis 1919 : parti de la seconde ligne sur Ballot, il doit abandonner la course à la suite d'un accident, mais il sera cependant classé vingt-et-unième.

Associé à l'Automobile club de Marseille, il a été à l'origine du circuit de Miramas en 1924[2], circuit sur lequel eut lieu le Grand Prix automobile de France 1926[3].

Il a été propriétaire d'un avion de fabrication française inspiré de ceux construits par les frères Wright (type Flyer)[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Autres courses de côte[12]

  • Boulevard Michelet (Marseille): 1908, sur Berliet
  • Cambolle (Meeting d'Évreux): 1908, avec une 4 cylindres de 150 hp[13]
  • Allauch (Marseille): 1922, sur Voisin 18hp Tourisme
  • Les Alpilles (Avignon): 1922, sur Voisin 18hp Tourisme
  • Ceyreste : 1922, sur Voisin 18hp Tourisme

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Paul Bablot » (voir la liste des auteurs).

  1. L'Express du Midi, 8 Septembre 1908, no 5787
  2. « L'autodrome de Miramas dans la grande histoire automobile » [PDF], Ouest Provence
  3. (en) « Paul Bablot », sur oldracingcars.com
  4. (en) Fred T. Jane, Jane's All the World's Airships,
  5. Lyon-Sport, 9 Octobre 1905, p. 2
  6. La Vie au grand air, 8 Septembre 1905, p. 746
  7. La Vie au grand air, 13 Octobre 1905, p. 854
  8. La Vie au grand air, 11 Septembre 1909, p. 200
  9. La Vie au grand air, 6 Juin 1914, p. 506-507
  10. Au cours duquel est organisée également la deuxième édition de la Coupe de la Sarthe, réservée aux voiturettes, remportée par Jean Porporato sur Grégoire)
  11. Delage 3 litre Type X Two Seat Racer de Paul Bablot (1911)
  12. (en) « Hill Climb winners : 1897-1949 », sur The Golden Era of Grand Prix Racing
  13. La Vie au grand air, 26 septembre 1908, p. 215

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]