Parc national de Congaree

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Congaree
Cong weston lake.JPG
Nom local
(en) Congaree National ParkVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
88,49 km2
Création
Classement
National Natural Landmark (1974)
 Réserve de biosphère (1983, Plaine côtière de l'Atlantique Sud)
 Site Ramsar (2012)
Visiteurs par an
120 166
Administration
Informations
Harry Hampton Visitor Center (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation sur la carte de la Caroline du Sud
voir sur la carte de la Caroline du Sud
Green pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg

Le parc national de Congaree (Congaree National Park) est un parc national américain situé en Caroline du Sud, dans l'est des États-Unis. 98 % de la superficie du parc est inaccessible par voiture et constitue un sanctuaire naturel protégé. Il est possible de se promener sur une rampe en bois, de faire le tour du parc en canoë et d'observer les oiseaux de la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Indiens Congaree chassaient et pêchaient dans la plaine inondable avant l'arrivée des Européens. L'explorateur espagnol Hernando de Soto décrivit la région dans son journal de bord. Vers 1700, les Congarees furent décimés par la variole introduite par les colons. Après l'indépendance, les paysans tentèrent de drainer la plaine pour la rendre cultivable. Au XIXe siècle, la forêt fut exploitée pour son bois. En 1905 la Santee River Cypress Lumber Company, appartenant à Francis Beidler, acquit la plus grande partie du parc actuel. Puis l'exploitation du bois fut abandonnée. En 2003, il devint le 57e parc national des États-Unis.

En 1983, l'Unesco désigne le parc réserve de biosphère sous l'appellation Plaine côtière de l'Atlantique Sud[1]. Le 2 février 2012, le parc est reconnu site Ramsar[2].

Faune[modifier | modifier le code]

La faune du parc inclut des serpents, des araignées, des chauve-souris, et beaucoup d'espèces d'oiseaux.

Lieux[modifier | modifier le code]

  • Weston Lake

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « UNESCO - MAB Biosphere Reserves Directory », sur www.unesco.org (consulté le 22 juin 2017)
  2. (en) « Congaree National Park | Service d’information sur les Sites Ramsar », sur rsis.ramsar.org (consulté le 22 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]