Parc national du Grand Canyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grand Canyon (homonymie).
Parc national du Grand Canyon
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
4 927 km2
Administration
Nom local
(en) Grand Canyon National ParkVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
Statut patrimonial
International Dark Sky Park (d) ()
Patrimoine mondial ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Visiteurs par an
4 298 178[2]
Administration
Site web
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Date d'entrée
Identifiant
Critères
Localisation sur la carte de l’Arizona
voir sur la carte de l’Arizona
Green pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg

Le parc national du Grand Canyon, en anglais : Grand Canyon National Park, est un parc national des États-Unis situé dans le Nord-Ouest de l'Arizona.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

On recense 350 espèces d'oiseaux, 80 de mammifères, 47 de reptiles, 9 d'amphibiens, 17 de poissons, ainsi que des milliers d'espèces d'invertébrés dans le parc du Grand Canyon[3].

Mammifères[modifier | modifier le code]

Le puma, le lynx, le coyote et la chèvre des montagnes Rocheuses sont des mammifères qui vivent sur les deux rives, mais ils sont difficiles à observer. On trouve aussi le cerf hémione et le mouflon du désert.

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Condor de Californie

Le condor de Californie, l'un des plus grands oiseaux de la planète, (rivalise avec le condor des Andes plus grand encore) a été réintroduit dans les années 1990. Présent depuis 40 000 ans dans le Grand Canyon, il a failli disparaître à cause de la chasse et du saturnisme. En 1987, il ne restait qu'une trentaine d'individus dans le monde, dont neuf seulement en liberté (Californie)[4]. Aujourd'hui, ils sont 305, dont une soixantaine en Arizona[5]. Disparus de la région dans les années 1920, ils ont été classés sur la liste des espèces en danger en 1967 et trois couples ont été réintroduits en 1996. Ils sont tous numérotés et munis d'un radioémetteur[4].

Les condors de Californie ne pondent qu'un seul œuf par an ou tous les deux ans. Ils n'atteignent leur maturité sexuelle qu'à l'âge de cinq ou six ans[5] ; on trouve ce charognard surtout dans l'Est du parc[6] où il profite des vents ascendants pour se déplacer.

Espèces en danger[modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces sont menacées ou en danger[7] : Oxyloma haydeni kanabensis est un escargot que l'on rencontre dans quelques prairies du parc. Le Gila cypha et le Xyrauchen texanus sont deux poissons qui vivent dans le Colorado et ses affluents. Le Pelecanus occidentalis californicus ou pélican brun de Californie ainsi que le Empidonax traillii sont également très rares.

Flore[modifier | modifier le code]

Le parc du Grand Canyon abrite 1737 espèces de plantes, 167 de champignons, 64 de mousses et 195 de lichens. Au fond des gorges, la vie dépend des cours d'eau. Puis dans les milieux désertiques, on trouve les habituels buissons et cactus.

Entre 1 300 et 1 900 mètres d'altitude se trouvent des forêts de pin parasol et genévrier de l'Utah (Juniperus osteosperma)[8],[9]. D'autres espèces telles que l'Artemisia tridentata, l'éphedra, le Yucca baccata, l'Oryzopsis hymenoides le Sporobolus poussent également à cet étage[9].

Activités[modifier | modifier le code]

Le parc du Grand Canyon est l'un des sites les plus visités des États-Unis. Sa fréquentation dépasse les 4 millions de visiteurs chaque année[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Dates de création des parcs », National Park Service, (consulté le 9 septembre 2009)
  2. a et b (en) « Statistiques des parcs », National Park Service, (consulté le 10 décembre 2012)
  3. (en) « Animals », NPS (consulté le 13 février 2008)
  4. a et b (en) « Condor Re-introduction Program », NPS (consulté le 13 février 2008)
  5. a et b (en) « California Condors », NPS (consulté le 13 février 2008)
  6. (en) « Birds », NPS (consulté le 13 février 2008)
  7. Pour avoir la liste complète : http://www.nps.gov/grca/naturescience/upload/threat-endanger.pdf
  8. a et b (en) « Natural Features & Ecosystems », NPS (consulté le 12 février 2008)
  9. a b c d et e (en) « Forests », NPS (consulté le 12 février 2008)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ann G. Harris, Geology of National Parks, Fifth Edition, Dubuque, Iowa, Kendall Hunt Publishing Co, , 5e éd. (ISBN 978-0-7872-5353-0)
  • (en) Eugene P. Kiver, David V. Harris, Geology of U.S. Parklands, New York, John Wiley & Sons Inc, New York, , 5e éd., 522–530 p. (ISBN 978-0-471-33218-3)
  • (en) Lorraine Salem Tufts, Secrets in The Grand Canyon, Zion and Bryce Canyon National Parks, North Palm Beach, Florida, National Photographic Collections, , 3e éd., poche (ISBN 978-0-9620255-3-2)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :