Parc national de Mesa Verde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national
de Mesa Verde
Image illustrative de l'article Parc national de Mesa Verde
Le Cliff Palace
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 997
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Colorado Colorado
Ville proche Cortez
Coordonnées 37° 15′ nord, 108° 27′ ouest
Superficie 211 km2
Création
Visiteurs par an 572 329 en 2011
Administration National Park Service
Site web www.nps.gov/meve

Géolocalisation sur la carte : Colorado

(Voir situation sur carte : Colorado)
Parc nationalde Mesa Verde

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Parc nationalde Mesa Verde

Géolocalisation sur la carte : Amérique du Nord

(Voir situation sur carte : Amérique du Nord)
Parc nationalde Mesa Verde
Parc national de Mesa Verde *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Culturel
Critères (iii)
Numéro
d’identification
27
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1978 (2e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le parc national de Mesa Verde (Mesa Verde signifie « Plateau vert » en espagnol) est un parc national des États-Unis d'Amérique, situé dans le sud-ouest de l’État du Colorado. Il couvre une superficie de 211 km2. L'entrée se trouve à quinze kilomètres à l'est de la ville de Cortez.

Histoire[modifier | modifier le code]

4400 sites ont été répertoriés. Ils ont été occupés entre les VIe et XIVe siècles par des Amérindiens Anasazis, ancêtres des Pueblos[1], qui y construisaient des bâtiments troglodytiques sous les falaises du canyon. Il est donc l'un des rares exemples persistants à ce jour de la culture amérindienne. Les bâtiments ont entre 700 et 1400 ans. Les villages avaient leurs fonctions propres, qui pouvaient être soit agricole, artisanale ou religieuse[1].

La région est devenue parc national le et site du patrimoine mondial de l'Unesco le .

Le parc a subi deux gros incendies dans les années 1990 et la végétation commence seulement à reprendre le dessus.

Les principaux sites à visiter dans le parc sont Balcony House et Cliff Palace qui sont les principales maisons troglodytiques du parc. Elles se visitent uniquement en été (ouverture au printemps, fermeture le 9 octobre).

Cliff Palace est reconnu comme étant le plus spectaculaire, notamment par sa taille car il possède 150 pièces et pouvait abriter jusqu'à 100 personnes[2].

À visiter[modifier | modifier le code]

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrimoine mondial de l'UNESCO, Broquet, Ottawa, 2009, 2e éd. (ISBN 978-2-89654-173-7), p. 28
  2. 365 days of travel from 1000 places to see before you die by Patricia Schultz editions356.com (ISBN 978-2-35155-214-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Timothy Kohler, Mark Varien, Aaron Wright, Kristin Kuckelman, Le mystère de Mesa Verde, Pour la Science, no 376, février 2009, p. 62-68
  • Sabrina Crewe, Dale Anderson, The Anasazi Culture at Mesa Verde, Gareth Stevens Publishing, 2003, (ISBN 0836833902)
  • Caroline Arnold, Richard Hewett, Ancient Cliff Dwellers of Mesa Verde, Rebound by Sagebrush (juillet 2000), ASIN 0613298705
  • Mireille Dellac, Les Indiens de Mesa Verde, Pensée universelle, 1994, (ISBN 2214096892)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]