Période macédonienne dans l'Égypte antique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le nom d’Alexandre le Grand en hiéroglyphe.

La période macédonienne commence en Égypte après le règne du dernier roi de la seconde domination perse, Darius III. Cette période va de -332 à -305, de la victoire des armées d’Alexandre le Grand à la mort d'Alexandre IV, le fils posthume et légitime d'Alexandre le Grand et Roxane.

Immédiatement après la mort d'Alexandre le Grand, en , le compromis de Babylone, partage les responsabilités successorales sur lequel finissent par s'accorder les généraux d'Alexandre et la phalange, et prévoit qu'Alexandre IV doit devenir roi conjointement avec son oncle, retardé mental ou peut-être épileptique, Philippe III Arrhidée. Pendant treize ans, l'enfant-roi est ballotté entre différents Diadoques, qui se disputent sa garde comme un gage sur la royauté macédonienne apportant une légitimité à leurs ambitions politiques.

À la mort d’Alexandre IV, assassiné avec sa mère en -310 sur ordre de Cassandre, l’Égypte est gouvernée par l’un des généraux d'Alexandre le Grand, Ptolémée Ier fils de Lagos, qui est proclamé pharaon en -305, ce qui ouvre la période lagide.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]