465 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -465)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
-468 -467 -466  -465  -464 -463 -462
Décennies :
-490 -480 -470  -460  -450 -440 -430
Siècles :
VIe siècle av. J.-C.  Ve siècle av. J.-C.  IVe siècle av. J.-C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.-C.  Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 465 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Printemps[1] : début de la révolte de Thasos qui se sépare de la confédération de Délos, impitoyablement réprimée en 463 av. J.-C.[2].
    • Cimon d'Athènes essaye d'installer des colons athéniens en Thrace pour mettre la main sur les mines d'argent du mont Pangée. Mais cette colonie est massacrée à Drabescos, à l'intérieur des terres en 465/464, et cet acte de vouloir fonder une colonie provoque la révolte de Thasos, qui exploitait avant ces mines de métaux précieux. Athènes mate cette révolte en deux ans comme elle l'a déjà fait à Naxos en 470 av. J.-C.. Son impérialisme commence à se faire sentir pesamment, ceux qui sont entrés dans la Ligue de Délos doivent y rester. Thasos doit détruire ses murs, livrer sa flotte, abandonner ses possessions en Thrace et payer des indemnités de guerre. Sa puissance est brisée[3].
  • 4-8 août : Xerxès Ier, roi de Perse, est assassiné par son ministre Artaban à Suse[4]. Son fils Artaxerxès Ier Makrocheir (longues mains) lui succède (fin de règne en 424 av. J.-C.). Il fait assassiner ses frères pour s’assurer le trône. Son long règne est consacré aux problèmes intérieurs (répression des révoltes des satrapes et des peuples soumis). Artaxerxès entreprend une réorganisation au sein des satrapies, œuvre qui sera bénéfique à l’empire qui entre dans un siècle de calme et de relative prospérité.


Naissances[modifier | modifier le code]

Décès en -465[modifier | modifier le code]

  • Xerxès Ier, roi des Perses, est assassiné par un de ses gardes à l'instigation de son ministre Artaban.
  • Le poète Anacréon, qui chantait l’amour, l’ivresse et la musique (né vers -550).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Queyrel, Athènes, la cité archaïque et classique du VIIIe siècle à la fin du Ve siècle, Picard, (présentation en ligne)
  2. Vincent Azoulay, Périclès : La démocratie athénienne à l'épreuve du grand homme, Armand Colin, (ISBN 9782200260798, présentation en ligne), p. 71
  3. René Grousset et Émile G. Léonard, Histoire universelle, vol. 1, Gallimard, (présentation en ligne), p. 169
  4. Margaret C. Miller, Athens and Persia in the Fifth Century BC : A Study in Cultural Receptivity, Cambridge University Press, (ISBN 9780521607582, présentation en ligne)
  5. François Clément et Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  6. Odile De Bruyn, La compétence de l'Aréopage en matière de procès publics, Franz Steiner Verlag, (ISBN 9783515066549, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]