Accès multiple par répartition en fréquence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’accès multiple par répartition en fréquence (ou AMRF, en anglais Frequency Division Multiple Access ou FDMA) est une technique de contrôle d'accès au support utilisée dans les premières générations de téléphonie mobile. Il utilise un découpage en bandes de fréquences de manière à attribuer dynamiquement une partie du spectre à chaque utilisateur (au minimum, une pour l'émission et une pour la réception).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]