Monster Hunter: World

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Monster Hunter World)
Aller à : navigation, rechercher
Monster Hunter: World
Image illustrative de l'article Monster Hunter: World
Logo du jeu.

Éditeur Capcom
Développeur Capcom
Concepteur Yuya Tokuda (réalisateur)
Ryozo Tsujimoto (producteur)
Kaname Fujioka (directeur exécutif)

Date de sortie PlayStation 4, Xbox One

Microsoft Windows
  • Sortie internationale Fin 2018
Franchise Monster Hunter
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Langue Multilingue

Évaluation CERO : C ?
ESRB : T ?
PEGI : 16 ?
USK : 12 ?
Moteur MT Framework 2.0

Monster Hunter: World (モンスターハンター:ワールド, Monsutā Hantā: Wārudo?) est un jeu vidéo d'action-RPG développé et édité par Capcom, sorti en janvier 2018 sur PlayStation 4 et Xbox One et prévu pour fin 2018 sur Microsoft Windows. Il fait partie de la série Monster Hunter.

Trame[modifier | modifier le code]

Cela fait maintenant quatre expéditions que mène la Commission des Chasseurs, envoyant navires et hommes vers le Nouveau Monde afin de suivre un phénomène encore incompris : la Traversée des Anciens. Tous les dix ans, les plus puissants monstres du monde connu, dont le colossal Zorah Magdaros, traversent l'océan pour rallier les terres sauvages et inexplorées du Nouveau Monde. Afin de comprendre ce phénomène et ses impacts écologiques, le joueur est envoyé avec le reste de la Cinquième flotte pour prêter main forte aux courageux explorateurs des quatre expéditions précédentes et comprendre le mystère que cache la migration cyclique de ces créatures.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Monster Hunter: World est un action-RPG[1]. Le jeu reprend le principe de jeu de base des précédents épisodes de la série Monster Hunter, tout en ajoutant de nouvelles fonctionnalités[Lesquelles ?]. Le but est de chasser, seul ou en coopération jusqu'à 4 joueurs, des monstres.

Le jeu prend place dans plusieurs cartes différentes. Il existe un hub central qui permet aux joueurs d'accéder à différentes taches : modifier leurs équipements, accéder aux bonus en ligne, participer à des mini-jeux ou encore choisir ses missions[2]. Les autres cartes, plus petites, sont toutes en « monde ouvert » et accueillent chacune plusieurs monstres. Elles présentent aussi un cycle jour/nuit[2],[3],[4]. Cet aspect anodin a néanmoins un rôle déterminant sur le comportement ou l'apparition des monstres[3]. En outre, les monstres disposent de nombreux avantages face aux joueurs. En effet, les monstres peuvent repérer les joueurs par le son ou l'odeur qu'ils produisent[4]. Ils peuvent également utiliser le terrain à leur avantage[réf. nécessaire].

Le joueur peut s'aider de l'environnement afin de neutraliser les monstres tels que provoquer la chute de pierres, d'arbres et d'eau ou encore utiliser le poison recueilli dans l'éco-système local[4].

En multijoueur, les joueurs peuvent interagir entre eux par le biais d'un chat vocal, afin de favoriser les chasses en groupe, et d'emotes qui animent les échanges[4]. Les joueurs peuvent aussi constituer une communauté jusqu'à 50 membres afin de profiter d'un hub privé[2].

Développement[modifier | modifier le code]

Monster Hunter: World est développé par le studio japonais de développement Capcom. L'équipe de développement est celle à l'origine des jeux de la série Monster Hunter World sur consoles de salon : Monster Hunter (2005), Monster Hunter 2 (2006), Monster Hunter Tri (2009) et Monster Hunter 4 (2011)[4]. Pour cela, Capcom considère Monster Hunter World comme le 5e épisode de la série[4].

Le jeu est pensé pour atteindre tant le public japonais que le public occidental[4]. Le multijoueur dispose de serveurs communs pour les joueurs européens et japonais[3].

Promotion[modifier | modifier le code]

En juin 2017, Monster Hunter World est annoncé officiellement à la presse durant la conférence de Sony lors de l'E3 2017[1]. À l'occasion, un trailer est dévoilé et Capcom considère le jeu comme « le plus massif de toute la saga en matière de contenu »[1],[3]. Mais la bande-annonce, présentant de nouvelles phases de gameplay axé sur l'action, suscite des interrogations du côté des habitués japonais. En effet, certains joueurs redoutent alors que Capcom favorise le marché occidental en supprimant des aspects propre à la série. Néanmoins, le directeur exécutif Kaname Fujioka et le producteur Ryozo Tsujimoto profiteront d'une interview donné à IGN, pour clarifier leur idée au sujet des changements de gameplay, lesquelles reflètent la volonté des développeurs d'améliorer l'expérience des joueurs dans un jeu en monde ouvert [5]. Par la suite, en août 2017, le jeu est jouable lors de la gamescom[4],[6]. En septembre 2017, le jeu est présenté par Sony durant le Toulouse Game Show et sa date de sortie est fixée au 26 janvier 2018 en simultané dans le monde entier tandis qu'une édition collector est aussi annoncée[7],[8]. En octobre 2017, Monster Hunter World est jouable durant le Paris Games Week[8].

Fin 2017, dans un nouveau contexte où les jeux AAA se détournent de plus en plus vers le modèle économique de la loot box, Ryozo Tsujimoto déclare à la presse que son jeu est incompatible avec cette tendance. Il estime que le gameplay de la série est déjà construit sur un système de récompense aléatoire, et considère que le joueur ne peut savoir ce qu'il obtiendra comme loot sur les monstres[9],[10].

Doublage[modifier | modifier le code]

Pour la première fois depuis la création de la série en 2004, Monster Hunter: Word profite d'un doublage intégral en français[11]. Par ailleurs, le jeu bénéficié également d'une première édition dans d'autres langues tels que l'anglais, l'allemand, l'italien et l'espagnol[12].

Du coté de la version française du jeu, le casting est le suivant :

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8 / 10[13]
EGM (US) 9 / 10[14]
Famitsu (JP) 39 / 40[15]
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 9 / 10[16]
Gamekult (FR) 9 / 10[17]
GameSpot (US) 8,5 / 10[18]
IGN (US) 9,5 / 10[19]
Jeuxvideo.com (FR) 18 / 20[20]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 91 %[21]

Critiques[modifier | modifier le code]

Monster Hunter: World est très bien accueilli par la presse spécialisée.

Ventes[modifier | modifier le code]

Monster Hunter: World réalise le meilleur démarrage de sa licence. En effet, lors de sa première semaine de commercialisation au Royaume-Uni, Monster Hunter: World termine à la première place du classement hebdomadaire des jeux les plus vendus[22].

Par ailleurs, en trois jours de commercialisation, le jeu s'écoule au moins à 5 millions d'exemplaires à travers le monde (en combinant les ventes physiques et dématérialisés)[22]. Avec 6 millions d'exemplaires distribués en deux semaines, il s'agit du jeu vidéo Capcom à atteindre le plus rapidement ce total[23]. En janvier 2018, le jeu dépasse la barre des 7,5 millions de copies vendues dans la monde sur PlayStation 4 et Xbox One et devient le titre le plus vendu du studio nippon depuis sa création en 1983[24], devant Resident Evil 5 (7,3 millions).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « E3 2017 : Monster Hunter World annoncé », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  2. a, b et c Mallo Dellic, « Monster Hunter World : Capcom dévoile de nouvelles features », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 11 avril 2018)
  3. a, b, c et d « E3 2017 : Monster Hunter World, des infos sur le jeu, 30 fps visés sur toutes les plateformes », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  4. a, b, c, d, e, f, g et h MrDeriv, « Monster Hunter World : le plein d'infos sur les nouveautés du jeu ! », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  5. « Monster Hunter World ne cherche pas à plaire à tout prix au public occidental », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  6. « gamescom 2017 - Monster Hunter World parle de son monde ouvert », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  7. « TGS 2017 : Sony nous présente son line-up », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  8. a et b « PGW 2017 : Monster Hunter World sera jouable sur le salon », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 avril 2018)
  9. Jarod, « Pour son producteur, Monster Hunter World est incompatible avec les microtransactions : Monster Hunter ne se soumettra pas au loot payant », sur Gamekult, (consulté le 18 mars 2018)
  10. daFrans, « Monster Hunter World : Pas de micro-transactions en vue », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 11 avril 2018)
  11. Laurely Birba, « MONSTER HUNTER WORLD : UNE NOUVELLE VIDÉO MAKING OF OÙ CAPCOM ÉVOQUE L'IMPORTANCE DE L'OCCIDENT », sur JeuxActu, (consulté le 27 mars 2018)
  12. Alexandre S., « Monster Hunter: World - La quatrième partie du making of disponible et une mise à jour du planning des évènements », sur GamerGen, (consulté le 27 mars 2018)
  13. Pipomantis, Monster Hunter World : Safari à moitié dans ton lit, 1er février 2018, Canard PC n°374, p. 36-37.
  14. (en) Michael Goroff, « Monster Hunter: World review », Electronic Gaming Monthly, (consulté le 26 janvier 2018)
  15. http://www.gamerevolution.com/news/363485-monster-hunter-world-famitsu-review-gives-near-perfect-score
  16. « Test de Monster Hunter: World », sur Gameblog, .
  17. « Test Monster Hunter: World », sur Gamekult, .
  18. (en) Ginny Woo, « Monster Hunter: World Review: The Deadliest Catch », GameSpot, (consulté le 26 janvier 2018)
  19. (en) Joe Skrebels, « Monster Hunter: World Review », IGN, (consulté le 26 janvier 2018)
  20. « Test du jeu Monster Hunter: World », sur jeuxvideo.com, .
  21. « Monster Hunter: World (PS4) », Metacritic (consulté le 25 janvier 2018)
  22. a et b Romain Mahut, « Monster Hunter World réalise le plus gros lancement de l'histoire de la série, le chiffre », sur Gameblog (consulté le 10 février 2018)
  23. « Monster Hunter World rentre dans l'histoire de Capcom », sur gamekult.com, (consulté le 12 février 2018).
  24. Jarod, « Avec 7,5 millions de copies distribuées, Monster Hunter World devient intouchable : Monster Hunter World détrône Resident Evil 5 », sur Gamekult, (consulté le 18 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]