Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ministère du Travail, de l'Emploi
et de la Solidarité sociale
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Création 1981
Juridiction Gouvernement du Québec
Siège 425, rue Jacques-Parizeau
Québec (Québec)
G1R 4Z1
Coordonnées 46° 48′ 21″ N, 71° 13′ 11″ O
Employés 6 285
Budget annuel 4 278 M$ (2012-2013)
Ministre responsable Jean Boulet (ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale)
Direction Line Bérubé (sous-ministre)
Agences filles Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale
Commission des partenaires du marché du travail
Conseil de gestion de l'assurance parentale
Emploi-Québec
Régie des rentes du Québec
Secrétariat à l'action communautaire autonome et aux initiatives sociales
Services Québec
Site web http://www.mtess.gouv.qc.ca/
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Le Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale est un ministère à vocation sociale du gouvernement du Québec dont les principales attributions sont de favoriser l’inclusion économique et sociale des personnes les plus vulnérables, de soutenir l’action communautaire et bénévole, de viser à l’équilibre entre l’offre et la demande de main-d’œuvre sur le marché du travail et de simplifier l’accès aux services gouvernementaux[1].

Principaux programmes administrés[modifier | modifier le code]

  • Aide sociale
    • Aide financière de dernier recours
  • Action
    • Programme d’aide et d’accompagnement social pour les prestataires de l’aide sociale, ayant pour but de les préparer à participer à une mesure d’aide à l’emploi.
  • Aide aux personnes handicapées
    • Vise à faciliter l’embauche et le maintien d’une personne handicapée dans un milieu de travail standard.
  • Découvrir un métier, une profession
    • Stages offerts à des jeunes sans-emploi de moins de 25 ans.
  • Formation de la main-d’œuvre
    • Allocation d’aide et remboursement des frais de formation pour les personnes présentant un risque de chômage prolongé.
  • Ma place au soleil
    • Soutien aux jeunes parents prestataires de l'aide sociale qui veulent reprendre leurs études, pour les aider à assumer leurs responsabilités familiales.
  • Placement étudiant
  • Préparation à l'emploi
  • Programme alternative jeunesse
  • Jeunes en action
  • Jeunes volontaires
  • Programme d'aide à l'intégration des immigrants et des minorités visibles en emploi (PRIIME)
  • Programme de soutien pour les travailleurs âgés
  • Programme de soutien pour les travailleurs licenciés collectivement
  • Québec pluriel
    • Programme de mentorat offert aux jeunes issus des communautés culturelles et des minorités visibles de six territoires, facilite leurs démarches d’intégration au marché du travail.
  • Régime québécois d'assurance parentale
    • Prestation financière à tous les travailleurs admissibles qui se prévalent d’un congé de maternité, de paternité, d’adoption ou parental au cours duquel ils cessent d’être rémunérés.
  • Réussir
    • Aide et accompagnement social pour les personnes qui ont des contraintes sévères à l’emploi pour faciliter l'accès aux études secondaires professionnelles ou aux études postsecondaires.
  • Services d’aide à l’emploi
  • Soutien financier aux mineures enceintes
  • Soutien au travail autonome
  • Supplément à la prime au travail
  • Supplément de retour au travail[2].

Organismes rattachés au ministère[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

En 1981, le volet « aide sociale » du ministère des Affaires sociales a été rattaché au ministère du Travail et de la Main-d’œuvre, pour créer le ministère du Travail, de la Main-d’œuvre et de la Sécurité du revenu[3]. Ainsi le gouvernement du Québec liait le problème de l'aide sociale à celui de la recherche d'emploi. Le nom et certaines des attributions du Ministère ont beaucoup varié depuis cette date. La liste qui suit donne les noms portés par le ministère ainsi que la liste des ministres.

  • Ministère du Travail, de la Main-d'œuvre et de la Sécurité du revenu- (avril 1981 à septembre 1982)
  • Ministère de la Main-d'œuvre et de la Sécurité du revenu- (septembre 1982 à octobre 1989)
  • Ministère de la Main-d'œuvre, de la Sécurité du revenu et de la Formation professionnelle- (octobre 1989 à janvier 1994)
    • André Bourbeau
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité- (juin 1997 à décembre 1998)
    • Louise Harel
  • Ministère de la Solidarité sociale- (décembre 1998 à mars 2001)
  • Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale- (mars 2001 à avril 2003)
  • Ministère de l'Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille- (avril 2003 à février 2005)
  • Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale- (octobre 2018 à aujourd'hui)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Déclaration de services, sur le site du Ministère
  2. Programmes et mesures, sur le site du Ministère
  3. Historique, sur le site du Ministère