Académie internationale d'héraldique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AIH.

L’Académie internationale d’héraldique (AIH) a été fondée à Paris en 1949 par des spécialistes en héraldique en vue de partager de et développer cette science.

L'académie est composée de 75 académiciens cooptés qui représentent les différentes partie du monde. Son siège social se situe à Genève, mais l'académie dispose d'une bibliothèque aux Archives nationales à Paris. Elle organise tous les deux ans, en général, un colloque. Il se tint à Bressanone (Italie) en 1981, à Montmorency (France) en 1983, à La Petite-Pierre (France) en 1989, à Caceres (Espagne) en 1991, à proximité du château de Stirling en 2013.

En 2005, une association de même nom a été fondée autour d'Alfonso Ceballos Escalera, croniste d'armes Castille et Léon, ancien membre de l'académie originale expulsé en 2003 par mesure disciplinaire[1].

Présidents[modifier | modifier le code]

Quelques membres emblématiques[modifier | modifier le code]

L'académie regroupe deux types de membres : les académiciens et les membres associés. Les premiers sont recrutés parmi les héraldistes de renommée mondiale. On trouve aussi bien des chercheurs de premier plan, comme Michel Pastoureau ou Martin de Riquer, que des dessinateurs reconnus, comme Marco Foppoli. Traditionnellement, les pays d'héraldique classique (France, Suisse, Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne) sont les plus représentés au sein de l'académie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]