Marché au cadran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un marché au cadran est un marché qui permet la vente par un système d'enchères électroniques qui assure la clarté de la fixation des prix, la rapidité des ventes et une comparaison avec les ventes des autres zones de production. Ce marché doit son nom de « cadran » à son système de vente qui retransmet toutes les informations nécessaires à la vente sur un écran géant appelé le « cadran ». Les enchères peuvent être progressives mais sont presque toujours dégressives (on part d'un prix élevé et le prix de vente proposé baisse rapidement sur le cadran ; le premier acheteur se manifestant emporte alors la vente).

De nombreuses productions agricoles peuvent être concernées, aussi bien les productions légumières et maraîchères que les animaux d'élevage. Ce type de marché existe également dans l'immobilier.

Les principes de fonctionnement d'un marché au cadran[modifier | modifier le code]

  • Les acheteurs sont des entreprises conventionnées par les responsables du marché au cadran
  • Les productions mises en vente ne sont pas présentées physiquement : les cahiers des charges garantissent à l’acheteur la présentation et la qualité
  • Un catalogue de vente commun à plusieurs marchés au cadran peut être présenté aux acheteurs (c'est le cas par exemple pour la production légumière de la Ceinture dorée bretonne pour les trois marchés au cadran de Saint-Pol-de-Léon, Paimpol et Saint-Malo)
  • La vente est réalisée en simultané sur les divers marchés au cadran reliés entre eux
  • Les enchères sont dégressives, ce qui assure la rapidité des transactions
  • Le prix de chaque lot est affiché et connu de tous, assurant transparence et équité
  • Les prix payés aux producteurs sont mutualisés (par catégorie et par station de conditionnement)[1].

Cette description du marché au cadran de Parthenay, qui a ouvert en 2011, illustre ces principes de fonctionnement :

« Derrière son tableau de bord informatique, micro à la bouche, le chef des ventes, en prestation de services pour la SAS le marché de Parthenay, annonce la mise à prix de l’animal présenté. Les acheteurs, face au ring, font grimper les enchères par simple pression sur les boutons du « cliqueur », un boîtier électronique retiré lors de l’inscription à la vente. « Généralement, juge l’expérimenté chef d’orchestre, les prix du marché au cadran sont supérieurs à ceux pratiqués sur le marché de gré à gré. Nous sommes ici dans le cadre d’une vente dynamique qui stimule les prix ». Les enchères clôturées, l’éleveur est libre d’accepter ou refuser la vente[2]. »

Le premier marché au cadran créé en France fut celui de Saint-Pol-de-Léon[3] en 1961, sous l'impulsion d'Alexis Gourvennec.

Exemples de marchés au cadran[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

10 http://www.marcheaucadrandesherolles.fr