Lou Ferrigno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lou Ferrigno
Description de cette image, également commentée ci-après
Lou Ferrigno à Hollywood, en 2018.
Nom de naissance Louis Jude Ferrigno
Surnom Big Louie
Naissance (69 ans)
Brooklyn, New York, NY, États-Unis
Nationalité Américaine
Profession Acteur
Culturiste
Films notables Hercule
Thor : Ragnarok
Séries notables L'Incroyable Hulk
Site internet louferrigno.com
Lou Ferrigno Comic Con Germany 2019.

Louis Jude Ferrigno, dit Lou Ferrigno, est un acteur et culturiste américain, né le à Brooklyn (New York).

Acteur, il est connu pour incarner Hulk dans la série télévisée des années 1970 L'Incroyable Hulk.

En tant que préparateur physique et ami de Michael Jackson, il a aidé le chanteur dans sa préparation physique pour le spectacle en résidence This is it.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Jude Ferrigno est né dans une famille d'origine italienne à Brooklyn (New York). Son père Matty d'origine italienne était lieutenant de police et sa mère s'appelait Victoria. Peu de temps après sa naissance, Lou souffre de nombreuses infections aux oreilles. Alors qu'il est âgé de 3 ans, ses parents découvrent qu'il est sourd à 75-80 %. Dès l'âge de 13 ans, il s'exerce à la musculation afin de compenser son handicap par sa qualité physique[1]. Adulte, il mesure 1,94 m pour un poids de 145 kg. Toutefois, dans la préparation au titre de Mr. Olympia en 1975, il est homologué à 124,7 kg pour 1,95 m. Il arrive 3e derrière Serge Nubret et le vainqueur Arnold Schwarzenegger (cf. le film Pumping Iron sorti en 1977).

Carrière[modifier | modifier le code]

Culturiste[modifier | modifier le code]

Lou Ferrigno commence à s'entraîner à treize ans. En 1973, il gagne plusieurs compétitions ce qui le fait remarquer auprès de certains réalisateurs.

Acteur[modifier | modifier le code]

Lou Ferrigno incarne en 1977 notamment le célèbre personnage de série télévisée L'Incroyable Hulk (The Incredible Hulk) auquel il prête sa musculature jusqu'en 1982. Il apparaît dans d'autres séries comme L'Homme qui tombe à pic, Matt Houston, etc., et, en même temps, de nombreux films tels que Arnold le magnifique de Robert Fiore et George Butler aux côtés d'Arnold Schwarzenegger et de Franco Columbu, Hercule (Hercules) de Luigi Cozzi, Sinbad de Enzo G. Castellari et Luigi Cozzi.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Lou Ferrigno est marié à Carla Green (psychothérapeute) le (elle deviendra par la suite sa gérante, puis son entraîneuse) avec qui il a eu trois enfants : Shanna née en 1981, Louis né en 1984 et Brent né en 1990. En , il fut assermenté au Comté de Los Angeles, et nommé Shérif suppléant en Californie.

Ami de longue date de Michael Jackson, il l'aidait en tant que préparateur physique pour qu'il soit prêt pour la tournée This is it, prévue en 2009. Pour lui, il aurait fallu plus de temps de préparation au chanteur afin d'être prêt à remonter sur scène[2]. Lou Ferrigno apparaît par ailleurs dans le clip de la chanson Liberian Girl en 1989.

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle américaine de 2016, il soutient Donald Trump[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Mr. America Pro (WBBG), 1er
  • 1971 : Mr. America Teen (AAU), 4e
  • 1972 : Universe (NABBA), 2e
  • 1972 : Mr. America Pro (WBBG), 2e
  • 1973 : Mr. America (IFBB), vainqueur toutes catégories
  • 1973 : Universe (IFBB), vainqueur toutes catégories
  • 1974 : Mr. Olympia (IFBB), 3e
  • 1974 : Mr. International (IFBB), vainqueur toutes catégories
  • 1975 : Mr. Olympia (IFBB), 3e
  • 1992 : Mr. Olympia (IFBB), 12e
  • 1993 : Mr. Olympia (IFBB), 10e
  • 1994 : Olympia Masters (IFBB), 2e

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Vidéo[modifier | modifier le code]

Apparitions télévisées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lou Ferrigno », sur Lou Ferrigno (consulté le ).
  2. interview Olivier O'Mahony, « "Mon ami, Michael Jackson" par Lou Ferrigno », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Ces people qui soutiennent Clinton, Trump ou Sanders », sur bfmtv.com