Steven Universe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Steven Universe
Description de cette image, également commentée ci-après
Steven Universe, Grenat et Perle,
effigies exposées au Comic-Con, 2018.
Titre original Steven Universe
Genre Aventure, action, comédie dramatique, fantastique, science fantasy, série d'animation
Création Rebecca Sugar
Production Jackie Buscarino
Chuck Austen (supervision)
Rebecca Sugar (productrice exécutive)
Musique Aivi & Surasshu
Nick Demayo (musique additionnelle)
Rebecca Sugar (musique additionnelle)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Cartoon Network
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 160
Durée 11 minutes
Diff. originale
Site web http://www.cartoonnetwork.com/tv_shows/steven-universe/video/index.html

Steven Universe est une série d'animation américaine créée par Rebecca Sugar, anciennement artiste de storyboard, scénariste et compositrice sur la série Adventure Time, produite par Cartoon Network Studios, et diffusée depuis le sur Cartoon Network.

En France, la série est diffusée pour la première fois le 5 mai 2014 sur Cartoon Network[1]. Elle est intégrée au catalogue de Netflix en 2018.

Production[modifier | modifier le code]

Selon Sugar, la production de la série débute en parallèle à celle d'Adventure Time. Le dernier épisode de la série sur lequel travaillait Sugar s'intitulait Simon et Marcy, à l'époque il lui était impossible de travailler sur les deux séries en même temps. Toujours à cette même période, elle rencontre quelques difficultés avec l'épisode Les aventures de Fionna et Cake[2]. Les musiques ont été composées par Sugar en compagnie des autres scénaristes[2].

Concept et création[modifier | modifier le code]

Rebecca Sugar lors d'une table ronde au New York Comic Con, 2014.

Le protagoniste principal de la série, Steven Universe, s'inspire du petit frère de Rebecca Sugar[3], Steven Sugar, qui est depuis devenu l'un des membres de la web-série Bravest Warriors (en), créée par Pendleton Ward, auteur originel de la série d'animation Adventure Time. En grandissant, Sugar tente de créer un comics dans lequel Steven, elle, et ses amis se mettent en scène[4]. Lors d'une entrevue avec The New York Times, elle détaille le développement de la série et explique s'inspirer du point de vue de son petit frère en pleine croissance[5]. La série se déroule dans la ville fictive de Plage-Ville (Beach City), qui s'inspire de Rehoboth Beach, Bethany Beach, et Dewey Beach, dans le Delaware, tous les endroits visités par Sugar et son frère lorsqu'ils étaient enfants[3].

Scénario[modifier | modifier le code]

Dans la ville de Plage-Ville vivent les Gemmes de Cristal, trois extraterrestres humanoïdes à l'apparence féminine dotés de pouvoirs magiques - Grenat, Améthyste et Perle (Garnet, Amethyst et Pearl dans la version originale) - et un petit garçon nommé Steven Universe. Ce dernier est à moitié humain, à moitié Gemme, car il a hérité de la gemme de sa mère, l'ancienne chef des Gemmes de Cristal, Rose Quartz. Steven passe son temps avec son père Greg Universe (un humain), son amie Connie Maheswaran et les autres habitants de Plage-Ville, tout en découvrant ses pouvoirs et en partant à l'aventure avec les Gemmes. Celles-ci l'élèvent du mieux qu'elles peuvent sans sa mère, car elle a abandonné sa forme physique pour donner vie à Steven, le corps physique d'une Gemme n'étant qu'une projection de lumière solidifiée issue de son cœur de cristal.

La première saison révèle que les Gemmes de Cristal étaient les membres d'une grande civilisation interstellaire. La plupart des endroits que le groupe visite sont des ruines de leur culture, abandonnées depuis des millénaires. Au fil des épisodes, on découvre que les trois Gemmes se sont coupées de leur monde d'origine, que les différents monstres qu'elles affrontent sont également des Gemmes, corrompues par une arme de destruction massive et incapables de maintenir une forme humanoïde rationnelle. En parallèle, des flash-backs de Greg montrent sa vie avec Rose.

À la fin de la première saison, des Gemmes ennemies font leur apparition et Steven découvre que leur peuple a essayé d'utiliser la terre pour y planter de nouvelles Gemmes, notamment dans un lieu appelé la Garderie (Kindergarten), ce qui aurait eu pour effet de détruire l'environnement et toutes formes de vies terriennes. Il y a 5000 ans, Rose s'est rebellée avec l'aide des autres Gemmes de Cristal afin de protéger la planète de ce désastre.

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Steven Universe.

Steven Universe[modifier | modifier le code]

Steven Universe est un petit garçon à l'apparence potelée, aux cheveux noirs bouclés, portant généralement un t-shirt rouge-rose avec une étoile jaune sur le devant (toutes les Gemmes de Cristal portent une étoile sur leurs vêtements), un jean bleu et des sandales rouges. Ses habits changent selon la météo ou la situation.

Steven est un enfant joyeux et plein de vie. Très altruiste, il cherche toujours à aider les gens autour de lui, même ceux qui lui veulent du mal. Enthousiaste en toute situation, il insiste toujours pour partir en missions avec les Gemmes, qu'il admire, et ce malgré ses quelques maladresses. Au fil des épisodes, il aura des troubles personnels dûs au fait qu'il vit dans l'ombre de sa mère et essayera tant bien que mal de faire de son mieux pour ne décevoir personne. Il apprendra aussi à faire preuve de courage et d'ingéniosité, tout en commençant petit à petit à maîtriser ses pouvoirs.

Son véritable nom de famille, DeMayo (Basé sur un membre de l'équipe de développement, Nick Demayo), lui sera appris par un cousin de Greg, bien que légalement son nom de famille soit "Universe".

Sa gemme est située sur son ventre, à la place de son nombril (tout comme sa mère avant lui). Son arme est un bouclier.

Grenat[modifier | modifier le code]

Grenat (Garnet) est une des trois Gemmes de Cristal qui élèvent Steven. Elle est grande, a la peau rouge terne (virant au violet pourpre au début de la saison 2), arbore une grande coupe afro de forme cubique de couleur noire et porte en permanence des lunettes qui cachent ses trois yeux. Elle porte une sorte de combinaison moulante avec des motifs dans les mêmes tons que sa peau.

Après la disparition de Rose, il semble que Grenat joue le rôle de chef du groupe. Elle parle toujours d'une voix calme et montre rarement ses émotions. Toutefois, elle nourrit une grande affection pour ses amis et se sent responsables d'eux, surtout de Steven. Des trois Gemmes, elle est celle qui a la plus grande force physique et use souvent de la violence pour résoudre des problèmes, mais fait néanmoins preuve de stratégie et de clairvoyance lorsque c'est nécessaire.

Ses armes sont des gantelets de frappe. Elle peut également produire des décharges électriques, y compris pour combattre. Elle dispose enfin d'un don de voyance qui lui permet d’anticiper certains événements à venir.

Améthyste[modifier | modifier le code]

Améthyste (Amethyst) est la plus petite des trois Gemmes de Cristal. Elle est ronde, a la peau mauve, des cheveux longs et blancs. Elle porte un haut gris violet, un pantalon moulant noir et de petites bottes blanches (les 3 couleurs s'intervertissent aux cours des saisons).

Améthyste est de nature turbulente et désorganisée (sa chambre est d’ailleurs une vraie porcherie). Elle passe son temps à faire des bêtises et adore énerver Perle. Contrairement à cette dernière, elle aime manger (les Gemmes n'ayant pas vraiment de corps, manger leur est inutile mais possible) et n'hésite pas à ingurgiter toutes sortes d'objets. Son caractère indiscipliné lui a parfois valu des ennuis, mais lors des missions, elle se révèle être une excellente guerrière qui fonce parfois dans le tas sans réfléchir. Elle aime passer du temps avec Steven, voire l’entraîner avec elle dans ses bêtises.

Sa gemme est située sur son torse. Son arme est un fouet garnis d'épines.

Perle[modifier | modifier le code]

Perle (Pearl) est la Gemme la plus réfléchie. Elle est plus grande qu'Améthyste mais plus petite que Grenat. Elle est mince, a la peau très blanche, des yeux bleus très clairs et des cheveux coiffés en pointe vers l'arrière, de couleur pêche. Elle porte une tenue proche de celle d'une danseuse étoile, agrémentée d'un ruban autour de sa taille peu de temps après.

Perle a une force physique un peu plus faible que celle des autres Gemmes ; Elle compense cela par sa grande intelligence et sa grande culture. Elle excelle dans différents domaines de la science et n'hésite pas à étaler son savoir, au grand dam d'Améthyste qui trouve tout ça très ennuyeux.

Perle est très protectrice envers Steven. Elle nourrit une très grande admiration pour sa mère Rose Quartz depuis leurs débuts en tant que Gemmes de Cristal et se considère comme ayant été sa plus proche confidente. Elle hésite toujours quand Steven veut partir en mission avec eux par peur qu'il ne se blesse, mais apprendra à lui faire confiance.

Elle se sentait également très proche de Rose, dont elle était la plus grande confidente, bien plus que n'importe quelle Gemme de Cristal ne pouvait l'imaginer.

Sa gemme est située sur son front. Son arme de Gemme est une lance, mais elle utilise aussi des épées et excelle dans le maniement des lames.

Épisodes[modifier | modifier le code]

L'épisode pilote de Steven Universe, parmi d'autres épisodes du genre, est mis en ligne sur la plateforme vidéo de Cartoon Network le 31 mai 2013[6]. Peu après, il est retiré et remplacé par une page d'erreur 404[7]. Le 20 juillet 2013, Cartoon Network met en ligne une version éditée de l'épisode pilote sur le site web officiel de la chaîne et sur sa page Facebook[8]. Les épisodes sont diffusés au San Diego Comic-Con[9], puis sur la chaîne Cartoon network du 27 au 30 juillet, en plus des pilotes de Clarence et Oncle Grandpa. 30 minutes sont consacrées à la série au New York Comic Con le 13 octobre 2013, en compagnie de la créatrice de la série Rebecca Sugar[10]. La série est initialement diffusée aux États-Unis le sur Cartoon Network, avec deux épisodes[11].

La série est actuellement composée de 5 saisons et un long-métrage musical (voir ci-dessous), et sera suivie par Steven Universe Future, une suite de la franchise qui se déroulera après les événements du film [12]

Saison épisodes diffu. Début de saison diffu. Fin de saison
1 52 4 novembre 2013 12 mars 2015
2 26 13 mars 2015 8 janvier 2016
3 25 12 mai 2016 10 août 2016
4 25 11 août 2016 12 mai 2017
5 32 29 mai 2017 21 janvier 2019

Long métrage d'animation[modifier | modifier le code]

Effigies promotionnelles pour le long métrage d'animation (Comic-Con, 2019).

Un long-métrage intitulé Steven Universe: The Movie, basé sur la série, est annoncé à la San Diego Comic Con le [13],[14]. Le film présentera au moins un nouveau personnage et sera diffusé sur Cartoon Network le 2 septembre 2019. Date révélée par la bande-annonce sortie le 19 juillet 2019. Le film se passe 2 ans après les événements de la saison 5. Steven, qui a désormais 16 ans, pense avoir fini de défendre la Terre. Mais une mystérieuse gemme en quête de vengeance arrive à Plage-Ville. Steven est alors confronté au plus grand défi qu’il n’ai jamais connu.

Steven Universe Future[modifier | modifier le code]

Le , Cartoon Network officialise Steven Universe Future, une série épilogue qui se déroule après les événements du film.

Saison ? épisodes ? diffu. Début de saison ? diffu. Fin de saison ?
1 ? ? ?

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Les voix originales des personnages principaux, dans le sens des aiguilles d'une montre :
Zach Callison (Steven Universe),
Michaela Dietz (Améthyste),
Estelle (Grenat),
Deedee Magno (Perle).

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La série est généralement bien accueillie par la presse spécialisée. David Hinckley du New York Daily News lui attribue trois étoiles sur cinq[15]. Tom Conroy de Media Life Magazine note que la série possède « un bon ensemble de courage et de bravoure » et complimente entre autres « l'aspect sarcastique »[16]. The AV Club attribue à la série un « B+ » expliquant : « Steven Universe est bien parti pour devenir quelque chose de particulier, une émission qui invite chaque téléspectateur peu importe leur sexe, leur âge… »[17]. Robert Lloyd de Los Angeles Times accueille très positivement la série (« très bien » selon lui)[18]. Devin O’Leary de Weekly Alibi félicite le premier épisode pour son « aspect distinct et accueillant »[19].

Emily Ashby de Common Sense Media, cependant, est beaucoup plus partagée quant à l'accueil. Ashby attribue 2 étoiles sur cinq[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Steven Universe le 5 mai sur Cartoon Network France (+ Clarence en septembre, Super Nanas 3D le 19 avril sur Boing ...) », sur catsuka, (consulté le 5 mai 2014).
  2. a et b (en) Eric Kohn, « Adventure Time Writer Rebecca Sugar on Steven Universe, Being Cartoon Network's First Female Show Creator And Why Pop Art Is 'Offensive' », Indiewire, (consulté le 25 novembre 2013), p. 1.
  3. a et b (en) Michael Cavna, « 'Steven Universe' creator Rebecca Sugar is a Cartoon Network trailblazer », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Shahab Zargari, Ryan Brunty, Ryan Davis, « SDCC 2013 Press Roundtable Interview Series: Uncle Grandpa, Clarence, and Steven Universe » [Audiovisual work], (consulté le 12 août 2013) : « [Steven Universe, 1:58–2:06] I've always loved working with my friends on comics, and growing up, I did a lot of comics, and me and my brother together, we would do a lot of comics ... ».
  5. (en) Robert Ito et Jeremy Egner, « Rising Animators Spring Into Motion », New York Times, (consulté le 11 août 2013).
  6. (en) Amid Amidi, « Sneak Peek: Cartoon Network's Steven Universe by Rebecca Sugar », Cartoon Brew, (consulté le 11 août 2013).
  7. (en) Meredith Woerner, « Watch the amazing, fantastic and stupendous pilot of Steven Universe », io9, (consulté le 12 août 2013).
  8. (en) Rob Bricken, « The first look at Rebecca Sugar's amazing new cartoon Steven Universe », io9, (consulté le 12 août 2013).
  9. (en) Jennifer Wolfe, « Cartoon Network Sneak Peeks Rebecca Sugar’s Steven Universe », Animation World Network, (consulté le 12 août 2013).
  10. (en) « Cartoon Network presents Steven Universe », Panels & Autographing, New York Comic Con, (consulté le 24 septembre 2013).
  11. Adrienne D’Amato, Dawn Lach et Shana Ungerson, « Steven Universe », Cartoon Network, (consulté le 3 octobre 2013), p. Characters tab.
  12. https://io9.gizmodo.com/steven-universe-has-a-futuristic-new-name-and-opening-s-1838744390
  13. (en) « Steven Universe movie announced at Comic-Con », sur Los Angeles Times, (consulté le 26 juillet 2018).
  14. Cartoon Network, « Steven Universe: The Movie Official Teaser », (consulté le 21 juillet 2018).
  15. « 'Steven Universe,' TV review », New York Daily News, (consulté le 2 avril 2014).
  16. (en) « ‘Steven Universe,’ and a sweet one it is », Media Life Magazine, (consulté le 2 avril 2014).
  17. (en) « A cartoon with an Adventure Time pedigree breaks down barriers », The AV Club, (consulté le 2 avril 2014).
  18. (en) « Review: 'Steven Universe' is a gem », Los Angeles Times, (consulté le 2 avril 2014).
  19. O'Leary, Devin D., « Sci-fi gets Sugar-coated in Cartoon Network's Steven Universe », .
  20. Ashby, Emily, « Steven Universe », Television Review, Common Sense Media, (consulté le 16 décembre 2013).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jake Black, What in the Universe ? Over 300 Super Cool Facts and Figures About the Town and People of Beach City !, Cartoon Network Books, , 208 p. (ISBN 978-0-84318-348-1).
  • (en) Chris McDonnell (préf. Rebecca Sugar), Steven Universe : Art & Origins, Abrams, , 240 p. (ISBN 978-1-41972-443-5).
  • (en) Brittany Pladek, « Steven Universe (review) », Science Fiction Film and Television, Liverpool University Press, vol. 9, no 3,‎ , p. 501-504 (ISSN 1754-3770, DOI 10.3828/sfftv.2016.9.18).
  • (en) Rebecca Sugar, Guide to the Crystal Gems, Cartoon Network Books, , 96 p. (ISBN 978-0-84318-316-0).
  • (en) André Vasques Vital, « Lapis Lazuli : Politics and Aqueous Contingency in the Animation Steven Universe », Series. International Journal of TV Serial Narratives, vol. 4, no 1,‎ , p. 51-62 (ISSN 2421-454X, DOI 10.6092/issn.2421-454X/7625, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]