This Is It (tournée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir This Is It.
This Is It
Tournée par Michael Jackson
Album promu This Is It
Date de début
Date de fin
Durée Environ 2 h
Producteur Kenny Ortega
Nb. de concerts 50 (annulés)
Audience 1 150 000
Pays visités Royaume-Uni (O2 Arena, Londres)

Tournées par Michael Jackson

This Is It aurait dû être un spectacle en résidence de 50 concerts du chanteur Michael Jackson initialement prévus à l'O2 Arena de Londres du au , annulé à la suite de son décès survenu le .

Contexte[modifier | modifier le code]

This Is It, réel retour sur scène de Michael Jackson depuis le HIStory World Tour de 1997, a été cité comme l'événement musical de l'année 2009[1].

Au départ, seulement 10 concerts étaient prévus à Londres, avant d'entamer une éventuelle tournée mondiale sur une durée plus longue. Cependant, ce furent 50 concerts (23 000 spectateurs pour chaque spectacle[2]) à guichets fermés qui furent programmés du 13 juillet 2009 au 6 mars 2010, malgré l'avis contraire de Michael Jackson[3]. La vente des billets pour ces concerts fut la plus rapide de l’histoire.

Le premier spectacle devait avoir lieu le 8 juillet 2009, mais le 11 mai, il a été annoncé qu'il serait décalé au 13 juillet. Des rumeurs faisaient même état d'un report ou d'une annulation des concerts, Michael Jackson n'étant pas prêt à assurer ces 50 spectacles, suscitant le scepticisme et l’angoisse parmi certains de ses proches. L’ancien attaché de presse de la famille Jackson, Arthur Phoenix, déclarait ainsi : « A mon avis, il ne va rien se passer. Je pense que 10 concerts ont d’abord été prévus et que les ventes ont été si rapides que 40 autres ont ensuite été ajoutés. Mais, Michael n’est pas prêt, ni mentalement, ni physiquement, ni spirituellement. Il me fait penser à Mike Tyson, c’est fini ! »

Lou Ferrigno, ami de longue date et préparateur physique du chanteur, admet qu'il aurait fallu plus de temps de préparation à Michael Jackson afin d'être prêt à remonter sur scène[4]. Par ailleurs, pour l'ancien culturiste, le stress et la pression mis sur le chanteur pour cette tourné ont fortement contribué à dégrader la santé du chanteur (perte de poids, manque de sommeil) ; les longues et nombreuses répétitions lors des dernières semaines, notamment au Staples Center de Los Angeles, étaient éreintantes[5].

Promotion[modifier | modifier le code]

L'annonce de ce programme de concerts est faite par Michael Jackson lui-même lors d'une conférence de presse à Londres, le . Jackson précise que ces shows seront les derniers de sa carrière, en les baptisant This is it (en français : « C'est tout », « On y est »).

Dates[modifier | modifier le code]

Au départ, Michael Jackson ne voulait faire que 10 concerts à Londres en juillet, mais depuis la journée de pré-ventes du 11 mars 2009 (deux jours avant les ventes générales) des dizaines de dates ont été rajoutées, au compte-gouttes. Le 12 mars les pré-ventes se sont terminées, 45 dates étaient alors prévues, toutes les places s'étant vendues lors de la pré-vente. Il avait alors été annoncé que 5 nouvelles dates seraient rajoutées le lendemain, pour les ventes générales (13 mars 2009), ce qui fait un total de 50 concerts à Londres s'étalant de juillet à septembre 2009 et de janvier à février 2010[6]. Toutefois, Michael n'avait signé que pour 15 concerts, comme sa famille en témoigne et les 35 autres dates auraient juridiquement pu être annulées et remboursés. À la base, This is it devait s'ouvrir à Londres pour 10 concerts, et faire ensuite le tour du monde sur un plus long terme pour satisfaire les fans du monde entier.


Europe
Date Ville Pays Lieu Affluence Date prévue de report
1re Partie (2009)
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
2e Partie (2010)
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni O2 Arena Complet Annulé

Concerts parisiens[modifier | modifier le code]

Le producteur de concerts parisien Gérard Drouot a été pressenti par AEG Live pour organiser des concerts de Michael Jackson à Paris, après ceux de Londres, dans le cadre de la tournée This Is It. Ils auraient pu avoir lieu au Palais omnisports de Paris-Bercy pendant un mois à raison de cinq concerts par semaine, en août et septembre 2010[7].

Setlist[modifier | modifier le code]

Les programmations intégrales ne furent révélées qu'à la sortie du DVD Michael Jackson's This Is It.

Première Partie (2009)[modifier | modifier le code]

Deuxième partie (2010)[modifier | modifier le code]

Équipe[modifier | modifier le code]

Artiste principal[modifier | modifier le code]

  • Michael Jackson : chanteur, danseur, directeur artistique, acteur, chorégraphe.

Groupe[modifier | modifier le code]

Danseurs[modifier | modifier le code]

  • Nicholas Bass
  • Daniel Celebre (aka Da FunkyMystic)
  • Mekia Cox
  • Chris Grant (aka Kriyss Grant)
  • Misha Hamilton Gabriel
  • Shannon Holtzapffel
  • Devin Jamieson
  • Charles Klapow
  • Ricardo Reid (alias Dres Reid)
  • Danielle Rueda Watts
  • Tyne Stecklein
  • Timor Steffens (aka oriental Dance)
  • HaalL' Bassss

Production[modifier | modifier le code]

Faits divers[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (juillet 2015).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Kenny Ortega a dévoilé une anecdote : Michael Jackson se retirait souvent des répétitions pour aller écrire de la musique qui lui venait de Dieu selon ses dires.
  • Durant les répétitions, Michael Jackson ne cessait de déclarer à sa conseillère spirituelle June Gatlin que son nouveau manager le docteur Thome l'effrayait et il craignait qu'il ne l'oblige à faire des choses dont il n'était plus capable. De plus, il déclara remarquer qu'il l'éloignait de sa famille et de ses proches[réf. nécessaire].
  • Michael voulait faire une surprise à son public en interprétant sa toute dernière chansons Best of Joy qu'il avait écrit en mars 2009 à Londres et enregistré en avril, mais il ne l'avait pas incluse dans les répétitions.
  • La rumeur (appuyée par les images de répétitions des choristes dans le film Michael Jackson's This Is It) raconte que Stranger in Moscow était également prévue dans le spectacle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Jackson can't fail to sell out the O2 arena, article du Guardian du 5 mars 2009.
  2. (en) Michael Jackson grand finale curtain-raiser, article du Times Online du 6 mars 2009
  3. https://www.evous.fr/Michael-Jackson-en-concert,1175994.html
  4. https://www.parismatch.com/People/Musique/Mon-ami-Michael-Jackson-par-Lou-Ferrigno-141538
  5. Lefigaro.fr, avec AP, « La dernière répétition de Jackson en vidéo », sur Le Figaro (consulté le 4 août 2018)
  6. (en) Michael Jackson Live!, liste des différents concerts
  7. « Gérard Drouot : “Je devais organiser le retour de Michael Jackson à Paris” », Paris Match,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]