Lolita Lempicka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lolita Lempicka

Leslie Leonor International

logo de Lolita Lempicka

Fondateurs Josiane Maryse Pividal[1]
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Joseph Marie Pividal - Président

Josiane Pividal - Directeur

Activité Fabrication de parfums et de produits pour la toilette

APE 2042Z

Produits Mode, Parfum
SIREN 329 034 300
Site web site officiel

Chiffre d'affaires 885 000 € en 2009

comptes récents non disponibles

Lolita Lempicka, de son vrai nom Josiane Maryse Pividal, est une styliste de mode et une créatrice de parfums française née le [2] à Bordeaux.

La marque "Lolita Lempicka" appartient à Joseph-Marie Pividal[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

À 17 ans, Lolita Lempicka suit des études de stylisme au studio Berçot.

La mode et les collaborations[modifier | modifier le code]

Lolita Lempicka commence sa carrière en indépendante puis, en 1983, elle fonde sa société et monte sa première collection, avec l'aide de son mari. En 1984, elle ouvre une première boutique dans le quartier du Marais à Paris. La même année, elle fait son premier défilé à Tokyo, au Japon. En 1985 a lieu le premier défilé Lolita Lempicka à Paris. En 1986, elle lance Lolita Bis. De 1987 à 1990, elle prend la direction artistique des collections Femmes et Enfants pour la marque Cacharel. À partir de 1987 débute une collaboration avec le groupe japonais Onward Kashiyama, pour une master licence englobant mode et accessoires (maroquinerie, lunettes, bijoux, chaussures, lingerie…). En 1990, la marque installe sa maison de couture avenue Marceau, dans un hôtel particulier. Dans les années 1990, elle crée des collections spéciales pour La Redoute, Les 3 Suisses et Monoprix. En 1994, Lolita Lempicka crée une collection dédiée aux mariées et ouvre une autre boutique dans le quartier du Marais : Les Mariées de Lolita. En 1996, Lolita Lempicka lance LSD (Lolita Studio Design). À la même période, sa fille aînée Élisa Melodie la rejoint au studio de création, et participe aux nouvelles collections. Au début des années 2000, c'est Pedro Winter qui s'occupe de la direction musicale des défilés. En 2003, les jumelles Paulina Leonor et Lauren Leslie rejoignent l'entreprise.

En 2004, la marque fête ses 20 ans de création et fait pour l'occasion un ouvrage dédié Lolita Lempicka : Il était une fois 20 ans de création. En 2006, elle s'associe à nouveau avec La Redoute pour une collection événementielle. En 2007, elle crée pour la marque Etam une collection spéciale Mode et Lingerie. En 2008, Les 3 Suisses lui commandent une nouvelle collection, avec notamment une robe de mariée. La même année, elle lance avec Samsung, pour la Saint-Valentin, un téléphone portable modèle U600[4] à son effigie. Expérience qu'elle réitère en 2010 avec le modèle Player 5[5].

En 2009, elle dessine une ligne de bagages pour la marque Delsey[6] et commercialise une gamme de produits bio avec Bonneterre (thé, biscuits, chocolats), « Les gourmandises de Lolita ». En 2012, elle dessine pour Ekyog une collection capsule de vêtements et d'accessoires.

Les parfums et cosmétiques[modifier | modifier le code]

En 1997 sort Lolita Lempicka et son flacon évoque une pomme. En 2000 sort le premier parfum pour homme de la créatrice : Lolita Lempicka Au Masculin. En 2006 sort un autre parfum féminin, L, davantage vanillé. En 2008, Les parfums Lolita Lempicka sortent deux nouvelles fragrances : Fleur Défendue et Fleur de Corail. En 2009, Lolita Lempicka propose Mon Rose, une poudre à joues rosissante. En 2010, le parfum Lolita Lempicka Au Masculin est décliné en eau de toilette : L'Eau Au Masculin. À l'été 2011, le premier parfum est décliné sous forme d'une nouvelle eau de toilette baptisée Morsure d'Amour. « Si Lolita » est également décliné en eau de toilette. En 2012, la marque lance la première édition de « L'Eau en blanc ».

Collaboration avec Nissan[modifier | modifier le code]

En 2004, la marque est partenaire de Nissan pour commercialiser une voiture : la Nissan Micra Lolita Lempicka[7]. Cette collaboration continue aujourd'hui, et 3 versions, dont une coupé cabriolet, ont vu le jour depuis[8][source insuffisante],[9].

Informations économiques sur l'entreprise[modifier | modifier le code]

La marque est exploitée par la société Leslie Leonor International 43 Avenue Montaigne 75008 Paris[10].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

La mère de Lolita Lempicka était couturière.

Lolita Lempicka s'inspire de Coco Chanel ; elle admire aussi des artistes comme Tamara de Lampicka, le photographe David Hamilton, le poète Jean Cocteau, les peintres Modigliani, Picasso, Matisse, Gustave Moreau ou encore Ingres.

Elle a trois filles : Elisa Melodie (1975), et des jumelles (1983), Paulina Leonor, et Lauren Leslie. Son mari, Joseph-Marie Pividal, est un artiste graphique. Tous travaillent pour la marque : Elisa Melodie vit à New York et s'occupe de la marque aux États-Unis, tandis que Paulina Leonor et Lauren Leslie vivent à Paris.

Lolita Lempicka est végane[11]. Elle s'est engagée pour la cause animale, s'opposant à la compagnie Air France, qui transporte des animaux destinés à l’expérimentation animale[11]. Ses créations dans le parfum et les cosmétiques n’impliquent pas de souffrance animale ; ses accessoires, lunettes, bijoux et montres ne sont par ailleurs pas issus d'animaux. Elle a aussi effectué des démarches, toujours en cours[Quand ?], pour que ses produits puissent obtenir le label « Cruelty free » et figurer sur la liste des marques éthiques de PETA US. Cela concerne aussi bien les ingrédients ainsi que les produits finis[11].

En 2002, Lolita Lempicka devient chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir site du Journal officiel lors de sa nomination au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur
  2. « BFMTV » (consulté le 23 mai 2018)
  3. domicilié 1 avenue Montaigne 75008 Paris - consultation du registre INPI en date du 30 août 2019
  4. Diane Mottez, « Lolita Lempicka habille le portable U600 de Samsung » Femme Actuelle.fr
  5. « Un Samsung Player 5 Lolita Lempicka chez Bouygues Telecom  » Zone Numérique.com, 7 octobre 2010
  6. « Lolita Lempicka part en voyage avec Delsey » PureTrend.com, 27 octobre 2009
  7. « Micra Lolita Lempicka : une série très mode » Caradisiac
  8. Fabien Darbois, « Série Limitée : Nissan Micra Lolita Lempicka » Turbo.fr, 7 mars 2011
  9. « « http://www.larevueautomobile.com/Nissan/Micra-Lolita-Lempicka/Micra-Lolita-Lempicka--prix-equipements-1867.htm Micra Lolita Lempicka, prix équipements »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) » La Revue Automobile.com, 7 mars 2011
  10. « fiche d'identité de cette entreprise », sur www.societe.com (consulté le 30 août 2019)
  11. a b et c « Lolita Lempicka: « Aujourd'hui, la maltraitance et le massacre des animaux atteint l'inimaginable » », sur Vegemag | Site d’information sur le végétarisme, l'environnement et la protection animale (consulté le 14 octobre 2015)
  12. Voir site du Journal officiel

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]