Studio Berçot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bercot.

Le Studio Berçot est une formation privée au métier de styliste fondé en 1954, basé à Paris et apparenté aux écoles de mode françaises.

Marie Rucki au Studio Berçot en 1990

Historique[modifier | modifier le code]

Suzanne Berçot, peintre et illustratrice de mode, ouvre le Cours Berçot en 1954 sur les conseils de ses collaborateurs du Jardin des Modes. L’usage du dessin est une discipline rigoureuse et incontournable à la grande époque de la Haute couture, tant pour concevoir que pour représenter le vêtement.

Après plusieurs années de proches collaborations, Madame Berçot confie la direction en 1971 à Marie Rucki, ancienne élève active dans le milieu de la mode, qui rebaptise le « Studio Berçot ». Le déclin de la Haute couture et l’essor du prêt-à-porter pendant les années 1970 développent un grand nombre d’activités professionnelles autour du stylisme. Marie Rucki, sensible aux perpétuelles mutations des tendances, organise la pédagogie autour de l’expansion du design de mode.

Le Studio Berçot devient un incontournable vivier de talents[1] dédiés aux créateurs des années 1980, aux directeurs artistiques implantés dans grandes maisons de luxe des années 1990, et au marché de l’accessoire de mode dans les années 2000 quand la grande distribution internationalise le milieu.

Pédagogie[modifier | modifier le code]

Le Studio Berçot envisage la mode comme la mémoire de son époque : le vêtement serait le témoignage d’une façon de vivre et de penser, dans sa manière comme dans sa matière.

Enseigner le stylisme de mode transmet l’intuition de percevoir et d’anticiper l’air du temps, et de trouver l’expression juste. Marie Rucki a constaté que même si les modes de vie sont différents, la méthode reste la même : le styliste trouve son inspiration en observant les messages culturels, politiques et sociaux de son quotidien. Il dispose ainsi des données nécessaires pour transformer la mode de sa vision personnelle, et la réinjecter dans la rue selon la notion de cycle. D'après ce principe, la création est un savant dosage entre maîtrise technique et réflexion personnelle. 

Marie Rucki s’entoure d’une équipe de professeurs et d’intervenants tous simultanément actifs dans le milieu. Ils organisent ensemble le processus créatif, le savoir et le savoir-faire autour de la personnalité de chacun des élèves, en recréant des contextes professionnels. L’élève est guidé et entrainé à la réalité des métiers.

À l’époque de la surinformation et en contrepartie de l’usage extrême des écrans et de la « pensée plate », la ligne pédagogique du Studio Berçot insiste sur les notions de volume et de texture. Si les disciplines pratiquées sont classiques, l'approche est détournée. Le Studio Berçot se revendique entre l’atelier et l’institut plutôt que comme une école.

Cursus[modifier | modifier le code]

À l’image du milieu auquel elle prédestine, la formation du Studio Berçot est délibérément concentrée sur 3 années pour renforcer l’implication de l’élève dans le travail qu’il a à produire[2]. L’objectif principal est qu’il sache créer une collection complète et réaliser ce qu’il a dessiné.

Année 1[modifier | modifier le code]

En expérimentant les bases de la création artistique et une sélection de techniques représentatives de l’industrie de la mode, la première année éprouve les capacités de l’élève à se positionner. En fin d’année, un jury de professeurs sanctionne les aptitudes à poursuivre le cursus.

Année 2[modifier | modifier le code]

Chaque élève est accompagné individuellement dans son propre projet mode. Au fil des collections préparées en proche collaboration avec les professeurs et des intervenants extérieurs, un dossier personnel se constitue comme futur outil de démarchage professionnel.

Défilé[modifier | modifier le code]

Estimant l’événement emblématique de la mode comme le moyen absolu d’apprendre à aller au bout du projet, un défilé de fin d’année, largement surveillé par la communauté professionnelle[3], peut avoir lieu.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Deux élèves sont sélectionnés chaque année pour approfondir leur cursus à l’Academy of Arts University de San Francisco.

Année 3[modifier | modifier le code]

Selon les compétences évaluées pendant le parcours de chacun au terme des deux ans, des stages sont programmés dans le réseau du Studio Berçot. L’élève bénéficie pendant cette dernière année d’un suivi profilé de ses professeurs dans son insertion professionnelle.

Matières dispensées[modifier | modifier le code]

Le Studio Berçot n'utilise pas de système de notation et préfère mesurer hebdomadairement chaque individu en groupe, sous forme d’appréciations rigoureuses. Le certificat du Studio Berçot est reconnue par l’État français et agrée par le Rectorat de Paris.

Inscription[modifier | modifier le code]

Chaque candidat est reçu individuellement autour de son dossier personnel. L’entretien permet aux professeurs d’examiner le positionnement et la personnalité du futur élève pour valider son inscription. Considérant la maturité nécessaire à suivre la formation, l’obtention du Baccalauréat (ou équivalent étranger) semble préférable. L’ensemble des cours étant dispensés en français, un très bon niveau à l’oral est primordial.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Sélection d'anciens élèves, avec un article sur Wikipédia, ayant une activité en nom propre :

Communauté professionnelle[pas clair][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Atelier de mode en herbe », sur Libération.fr (consulté le 10 avril 2016)
  2. « Comment choisir son école de stylisme à Paris ? », sur LExpress.fr (consulté le 10 avril 2016)
  3. « Les défilés «bricolo-fantasques» d'une école-référence », sur Libération.fr (consulté le 10 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]