Delsey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Delsey
logo de Delsey

Création 1946 (en France)
Dates clés 5 février 1957 immatriculation société actuelle
Fondateurs Delahaye et les frères Seynhaeve
Forme juridique SA à conseil d'administration
Siège social Tremblay-en-France
Drapeau de France France
Direction Isabelle Parize
Actionnaires Pemberton Asset Management
Permira Debt Advisers
Avenue Capita
Activité Commerce de gros (commerce interentreprises) d'autres biens domestiques
Produits Chatelet, Helium, Belfort, Montmartre Pro et de nombreux autres bagages
Filiales Keston Industries, Delsey Belgium, Delsey Asia
Effectif 242 (2018)
SIREN 572 017 507
Site web www.delsey.com/

Chiffre d'affaires 91 778 700 € (2018)
Résultat net -2 159 800 € (2018) perte[1]

Delsey est une entreprise française spécialisée dans la conception et la fabrication de bagages.

Delsey est aussi une marque internationale, présente dans cent dix pays et sur les cinq continents, avec 6 000 points de vente dont 12 boutiques en France en propre. En 2009, Delsey était le deuxième fabricant mondial, derrière Samsonite[2].

En France, c'est la quatrième entreprise du secteur maroquinerie et bagages[3], derrière Hermes Sellier, les Ateliers de Verneuil-en-Halatte du groupe Chanel et la Maroquinerie Auguste Thomas.

Elle compte 800 salariés dans le monde[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Établissements Delahaye en 1911 se spécialisent dans la fabrication d’étuis pour appareils photographiques, de coffrets gainés pour machine à écrire, ou encore de tourne-disques.

Delahaye et les frères Seynhaeve s’associent en 1946 pour créer Delsey.

En 2007 Argan Capital et de Partners Group montent une opération de LBO de 2007.

La réticence des deux fonds à financer le besoin de fonds de roulement liés à l'expansion du chiffre d'affaires à l'export ont amené les dirigeants à rechercher d'autre partenaires.

En 2015 les fonds Pemberton Asset Management, Permira Debt Advisers et Avenue Capital avaient mis en place un crédit d'un montant global de 104 M€.

EN 2018 les trois fonds convertissent une partie de leur créance en participation au capital et deviennent actionnaires au lieu et place de Argan Capital et de Partners Group[5].

Le 20 avril 2020 Isabelle Parize annonce qu'elle a déposé une demande de prêt garanti par l'État de 20 millions d'euros le et que la réponse tarde[4].

Production[modifier | modifier le code]

La majeure partie de la production de l'entreprise est confiée à des sous-traitants, pour la plupart situés en Asie[6].

Delsey ferme son usine de Vailly-sur-Aisne en 1998, spécialisée dans la fabrication de bagages souples et de cartables en cuir[7].

L'entreprise possédait une usine à Montdidier, spécialisée dans la fabrication de bagages rigides. L'usine est vendue en 2005 à des repreneurs (Picardie Plasturgie et Picardie Partner). Picardie Plasturgie est mise en liquidation judiciaire en 2006[8],[9].

Activité, résultat, effectif[modifier | modifier le code]

Bilans publiés[10].
2016 2017 2018
Chiffre d'affaires en millions d'euros 92,9 89,7 91,8
Résultat net en millions d'euros (+ ou -) +1,3 +3,3 -2,2
Effectif moyen annuel 232 239 242


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/delsey-572017507.html
  2. « Samsonite huit fois plus gros que Delsey », sur www.journaldunet.com (consulté le 7 janvier 2019)
  3. « Créer des listes personnalisées d'entreprises avec Verif.com », sur www.verif.com (consulté le 17 novembre 2019)
  4. a et b « Prêt garanti par l’État : comment les banques cherchent à sauver leur image avant les entreprises », sur www.franceinter.fr, (consulté le 19 mai 2020)
  5. « Delsey passe sous le contrôle de ses créanciers », sur Capital Finance (consulté le 9 janvier 2019)
  6. « Production : une dizaine d'usines asiatiques en commun », sur www.journaldunet.com (consulté le 19 mai 2020)
  7. « Delsey ferme l'une de ses deux usines de Picardie », sur Les Echos, (consulté le 19 mai 2020)
  8. « Picardie Plasturgie (ex Delsey) en liquidation judiciaire - Quotidien des Usines », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mai 2020)
  9. « A Montdidier, la photo de l’ancienne usine Delsey a jauni », sur Courrier picard (consulté le 19 mai 2020)
  10. « delsey - bilans », sur www.verif.com (consulté le 19 mai 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]