Théorie de la langue-soleil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La théorie de la langue-soleil (en turc : Güneş Dil Teorisi) était une hypothèse d'un pseudo-savant nationaliste élaborée en Turquie dans les années 1930 selon laquelle toutes les langues humaines sont issues d'une première langue turque. Cette théorie avançait que, compte tenu des ressemblances phonémiques entre celle-ci et le turc, toutes les autres langues ont des origines turques. Quant au nom, les croyants de l'Asie centrale qui voulaient saluer la toute-puissance du Soleil et de son pouvoir vital, auraient transformé leur charabia en langage rituel cohérent[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Théorie de la langue-soleil » [archive du ] Accès libre [PDF], sur crecleco.seriot.ch, site du Centre de recherches en épistémologie comparée de la linguistique d'Europe centrale et orientale (CRECLECO) (consulté le )