Codex Cumanicus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une page du Codex Cumanicus.

Le Codex Cumanicus est un manuscrit unique, anonyme, écrit en caractères latins vers 1303 en Crimée, peut-être à Caffa[1]. C'est un dictionnaire trilingue latin-persan-turcique composé de plus de 2 500 mots qui s'adressait aux marchands vénitiens et génois et aux missionnaires qui se rendaient en Perse et en Asie centrale, dans l'ancienne Coumanie où une langue turcique, le couman, servait de lingua franca.

Le Codex Cumanicus est conservé à la Bibliothèque de Saint-Marc, à Venise (Cod. Mar. Lat. DXLIX).

Exemples[modifier | modifier le code]

Le Notre Père en langue coumane :

Atamız kim köktesiñ. Alğışlı bolsun seniñ atıñ, kelsin seniñ xanlığıñ, bolsun seniñ tilemekiñ – neçik kim kökte, alay [da] yerde. Kündeki ötmegimizni bizge bugün bergil. Dağı yazuqlarımıznı bizge boşatqıl – neçik biz boşatırbız bizge yaman etkenlerge. Dağı yekniñ sınamaqına bizni quurmağıl. Basa barça yamandan bizni qutxarğıl. Amen !

Notre Père, qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. Pardonnes-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer dans la tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen !

Le Notre Père en turc :

Atamız ki göktesin. Alkışlı olsun senin adın, gelsin senin hanlığın, olsun senin dilemeğin – nice ki gökte, öyle [de] yerde. Gündelik ekmeğimizi bize bugün ver. Dahi yazıklarımızı (suçlarımızı) bize boşat – nice biz boşatırız (bağışlarız) bize yaman (kötülük) edenleri. Dahi şeytanın (yekin) sınamağına bizi koyurma. Tüm yamandan (kötülükten) bizi kurtar. Amin !

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Ollé-Martin, Violaine Decang, Histoire de l'humanité – Vol. IV : 600-1492, UNESCO, 2000, p. 600. (ISBN 9232028131)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Géza Kuun, Codex Cumanicus, Bibliothecae ad templum divi Marci Venetiarum primum ex integro editit prolegomenis notis et compluribus glossariis instruxit comes Géza Kuun, Budapest, 1880.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :