Liste des souverains de Brandebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
D'argent, à l'aigle de gueules, membrée, becquée et languée d'or

Les souverains de Brandebourg sont successivement margraves puis princes-électeurs et rois régnant dans la marche de Brandebourg. À partir de 1618, ils portent en union personnelle aussi le titre de ducs en Prusse créant ainsi l'État de Brandebourg-Prusse puis, après le couronnement de Frédéric Ier en 1701, le titre de roi en Prusse.

L'existence de la marche de Brandebourg prend aussi fin avec la dissolution du Saint-Empire romain en 1806.

Création de la marche de Brandebourg[modifier | modifier le code]

Maison d'Ascanie[modifier | modifier le code]

Gouvernement bicéphale :

Lignée johannique

Lignée ottonienne

À la mort de son cousin Jean V en 1317, le margrave Valdemar réunit tous les fiefs de la marche sous son autorité.

Interrègne[modifier | modifier le code]

Maison de Wittelsbach[modifier | modifier le code]

Dynastie de Luxembourg[modifier | modifier le code]

Dynastie de Hohenzollern[modifier | modifier le code]

En 1415, Sigismond de Luxembourg, endetté vis-à-vis d’un représentant de la famille des Hohenzollern, petits burgraves de Nuremberg, lègue à Frédéric de Hohenzollern l’électorat et la marche de Brandebourg[réf. nécessaire]. Frédéric VI est donc nommé gouverneur de la marche du Brandebourg et est investi électeur du Brandebourg par le Concile de Constance.

  • 16881713 : Frédéric Ier de Prusse (1657 – 1713), 12e prince-électeur de Brandebourg (1688 – 1713) (Frédéric III), duc en Prusse (1688 – 1701) puis premier roi en Prusse (1701 – 1713) (Frédéric Ier)

Après 1701, l'électeur de Brandebourg porta le titre de roi en Prusse.