Joachim III Frédéric de Brandebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joachim III Frédéric de Brandebourg
Joachim frederick, elector of brandenburg.png
Fonctions
Archevêque
Prince-électeur
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Joachim Friedrich von BrandenburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Enfants
Jean III Sigismond de Brandebourg
Anne-Catherine de Brandebourg
Barbara-Sophie de Brandebourg
Christian de Brandebourg
Jean-Georges de Jägerndorf
Auguste de Brandebourg
Albert de Brandebourg (d)
Joachim de Brandebourg (d)
Ernest de Brandebourg (d)
Éléonore de Brandebourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle

Joachim III Frédéric de Brandebourg, (en allemand Joachim III Friedrich von Brandenburg), né le à Cölln et décédé le à Köpenick, est un membre de la famille Hohenzollern qui fut électeur de Brandebourg de 1598 à 1608, évêque luthérien de Brandebourg, archevêque luthérien de Magdebourg, et régent de Prusse.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Jean II Georges de Brandebourg et de Sophie de Legnica.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Joachim III Frédéric de Brandebourg

En 1570, il épousa Catherine de Brandebourg-Küstrin (1549-1602), (fille de Jean Ier de Brandebourg-Küstrin et Catherine de Brunswick-Wolfenbüttel)

Onze enfants sont nés de cette union :

Veuf, Joachim III Frédéric de Brandebourg épousa Éléonore de Prusse (1583-1607), fille du duc Albert Frédéric de Prusse. C'est la sœur cadette de Anne de Prusse, qui a épousé son fils Jean III Sigismond de Brandebourg.

Un enfant est né de cette union :

Biographie[modifier | modifier le code]

Monument dédié à Joachim-Frédéric à Berlin, allée de la Victoire, détruit en 1945.

Albert Frédéric de Prusse étant atteint d'une aliénation mentale, Joachim III Frédéric de Brandebourg devint régent du duché de Prusse. En 1566, il devint archevêque luthérien de Magdebourg. Il fit construire la première verrerie du Brandebourg, où des artisans de Bohême vinrent travailler. En 1603, il fit percer le canal de l'Oder-Havel. Adoptant les plans des écoles de Saxe, Joachim III Frédéric fit construire à Joachimsthal le lycée de Joachimsthalsche (Joachimsthalsche Gymnasium).

Joachim-Frédéric décéda d'une embolie cérébrale sur la route de Storkow à Berlin.

Le grand monument érigé à sa mémoire dans l'allée de la Victoire à Berlin fut détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. Un nouveau monument fut construit sur la place Joachim III Frédéric de Brandebourg (Joachimsplatz), le 28 mai 2006.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Joachim III Frédéric de Brandebourg appartient à la première branche de la Maison de Hohenzollern. Cette lignée donna des électeurs au Brandebourg, des rois et des empereurs à la Prusse et l'Allemagne. Il est l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale d'Allemagne le prince Georges Frédéric de Prusse.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]